une femme libre: souvenir de vacancesBonjour les petits hamsters pervers, Vu qu’on me le demande, voici la suite des aventures de Rachel, comme d’hab il y aura du sexe, et cette fois ci un peut moins d’humour, c’est même asez cru. Je vous laisse vous faire votre avis, et vous souhaite une bonne lecture.Elle bois son café brûlant face à la porte fenêtre de sa terrasse, trop frais encore pour déjeuner dehors le matin. Elle aime ce moment de tranquillité le matin, la ville s’éveille doucement en même temps que le soleil, elle observe le trafic des bâteaux, se dit qu’il y a trop longtemps qu’elle ne c’est pas fait un voyage à l’étranger, depuis 3 ans exactement, ou elle était partie rejoindre Barbara au club Med de Kemer, en Turquie pour une dizaine de jours.Pas vraiment des vacances de tout repos, se dit elle, elles avaient accumulée les conquêtes, Barbara saurait dire le chiffre exact, pas elle. Elle se rappelle surtout d’une soirée, ça lui reviens en flash. C’était le 5ème jour, comme à leurs habitudes, le soir, elles se rendirent à la mini boite de nuit, principalement remplies des G.O qui viennent le soir pour s’alcoolisée fortement histoire de faire redescendre la pression, et pourquoi pas ramener une nana ou deux dans leurs chambres. Ils, elles, sont souvent jeunes, très jeunes, ça paye bien, ils font beaucoup d’heures, 7/7, mais repartent de leurs séjours avec un bon petit pécule pour recommencer une année à la fac, avec en prime une bonne dose de souvenirs de jeunesse à se remémorer lors de leurs vieux jours.Ce soir la, comme tous les soirs, les deux complices étaient en chasse, d’hommes, de femmes, elles étaient la pour ça, du sexe et encore du sexe. Accoudées au comptoir, passant en revue tout ce qui passer à portée de vue, faisant les fines bouche, « non trop gras, non trop blond, non trop moche… » assises sur leurs tabouret, Tout d’un coup, Rachel senti son dos devenir humide, un froid glacial la transperça !!!! Elle portée une tunique, comme l’on en porte en vacances, légère, à la limite de l’obscène, bigarré de multiple couleur, mais assez étroite pour faire deviner sa poitrine opulente, et ses fesses de noire. Ce froid la traverse, mais qu’est ce qu’il se passe !!!Elle se retourne sur son siège, et tombe nez à nez avec un homme, un jeune homme, totalement hilare, qui lorsqu’il découvre le visage de Rachel, passe instantanément à un visage de surprise :-Au pardon !!!! je suis vraiment désolé, je m’excuse je vous avez prise pour quelqu’un d’autre !!!- Alors déjà jeune homme, on ne s’excuse pas soi même, et ensuite enlève moi ça tout de suite de mon dos !!!!!-Oui oui bien sur !!! enfin si vous me donnez l’autorisation, dis il en ricanant.-Lève moi ça vite !!!!le jeune homme s’exécute et ne se le fait pas dire deux fois d’ailleurs. Il la contourne, et sous l’œil amusé de Barbara, il écarte d’une main le haut de la tunique de Rachel, et plonge la deuxième dans son dos, pour récupérer les quelques glaçon qu’il venait d’y glisser. Il met du temps pour tous les ressortir, et Rachel n’est pas dupe, ce saligot en profite pour bien passer ses mains sur sa peau, jusqu’à la naissance de ses fesses. Ce froid la glace jusqu’à ses tétines, qui durcisse bien, sans soutien gorge, le fin tissu ne mis pas longtemps à trahir leurs états, et elle aime bien ça. Ce jeune à voulu jouer, et bien c’est à son tour de jouer maintenant.-Voilà Mademoiselle, mon erreur est réparée.-Ça, c’est moi qui te le dirai quand elle le sera. Et c’est Madame pour toi.-Vraiment je suis désolé je croyais que c’était une amie qui bosse ici avec moi. On à l’habitude de se faire des petits coups comme ça.-HA, et en plus je ressemble à n’importe qui donc ???-Non non, enfin de dos… la confusion peut être facile, disons que, enfin voilà quoi.-Elle a un bon cul comme moi quoi, c’est ça que tu veux dire ?-Oui, enfin presque, de ce que j’en ai vu le votre à l’air bien mieux !-Et bien, tu manque pas de culot toi. Et ça, tu peut confondre aussi ? D’un geste vif, elle lui att**** une main, et la plaque sur un seins. Bien contre sa tétines toute durci par son petit jeux.-heu, non, la aucun doute, vous n’êtes pas elle !!-a merci !! j’ai horreur que l’on me confonde avec une autre ! Et tu sais quoi, toi t’es pas prêt de m’oublier !!-mais je ne demande que ça !! votre prénom ?-Un prénom, pourquoi faire ? C’est mon cul que tu veux ou passer ta soirée à discuter au bar ?-Pourquoi pas les deux ?-Non, j’ai dix jours de vacances, j’ai pas de temps à perdre. T’es partant?-Comment je pourrai refuser une telle proposition.-T’a intérêt à assurer pour te faire pardonner.-Tout ce que vous voudrais !!!Elle enlève sa main de son sein, mais ne la lâche pas, elle n’a pas besoin de le tirer, il la suit comme un bon toutou tuzla escort à sa maman. Elle se redis «  t’a voulu jouer, tu va comprendre »Elle le guide en dehors de la boite, et direction la piscine juste à côté. La piscine est normalement interdite la nuit, mais au club, qu’est ce qui est vraiment interdit ? Les règles font elles vraiment office de lois ? Le jeune Go lui fait la remarque, et lui dis non, venez on vas dans ma chambre, elle détourne son regard, enlève les bretelles de sa tunique, se cambre en avant devant lui, fait glisser le tissu jusqu’à ses pieds, pour lui offrir une vue parfaite sur son cul bien cabré, bien évidement dénué de toute autre étoffe. Elle redresse sa tête, avance de quelques pas, se retourne, et lui dis :-fait comme tu veux, moi je reste ici.Tout en lui faisant un clin d’œil, elle se laisse tomber en arrière de tout son corps, pour plonger dans l’eau bleu, à peine allumée par de petites lumières discrètes, de la piscine.Visiblement, cette vision à vite fait changer d’avis sur le fait de rentrer dans sa chambre à ce jeune homme, 19, peut être 20 ans, et le voici qui ni une ni deux retire son t shirt, son short et s’approche de l’eau.-Tu fait quoi la ?-Je te rejoins belle inconnue.-C’est un bain de minuit, retire tout, sinon ça n’en vaux pas la peine.Il s’exécute, mais non sans jeter un regard au alentours. Putain un timide se dis Rachel, j’ai jamais de cul moi…. Elle changera vite d’avis lorsqu’il retira son caleçon, moche de sur-crois, un truc à la mode avec des super héros dessiné façon tag dessus, et qu’il laissa apercevoir malgré la faible lumière, d’une belle queue déjà bien dure pour elle.Le jeune, effectue un beau plongeon pour la rejoindre, un plongeon parfait, comme l’on en voit lors de compétions officielle à la télé. Il est bien battit, pas un pet de gras, ses muscles sont bien dessiné, de la même taille qu’elle, ce qui est assez rare pour son mètre soixante dix huit. Il ne ressort de l’eau que lorsqu’il parviens à son niveau, visiblement il pratique la natation.-t’es sportif ?-Oui, je fait des études pour devenir kiné dans le sport, y’a du débouché.-Sympa, tes copines doivent être aux anges avec toi.-Pourquoi dites vous ça ?-T’es un beau mec bien battit, sportif, tu sais faire des massage, et en plus tu à ça qui ne demande qu’à être occupé !-Vous au moins, vous êtes pas la pour rigoler !!Tout en discutant, elle le branle doucement dans l’eau. Même au contact de l’eau qui est assez fraîche, son jeune amant et toujours aussi bandé. La force de l’age !-quoi, je te choque ?-Non, pas du tout. Ici j’avoue que beaucoup de femmes, d’hommes, et même de couple, viennent pour ça. -Et bien, alors, donne moi ce que je veux.-Pas ici quand même, on ne devrait même pas être en train de se baigner, allons ailleurs.-Soit c’est ici et maintenant, soit c’est jamais, et je ferait courir le bruit que tu ne bande pas, fini pour toi les soirée coquine.-Vous ne feriez pas ça quand même ???-Qui sait, tu ne me connais pas !!Dis elle en s’éloignant de lui a la nage, en l’arrosant en pleine figure. Elle rejoint le bord de la piscine, au bout, la ou de grandes marches moulées, imitant des escalier en pierre naturelle, sont présente. Elle ne laisse sortir de l’eau que le haut de son corps. Ses seins sont dur, refroidis par l’eau, ferme et pointent vers lui comme deux canons. Elle les att****s à pleine mains, en fixant sa proie droit dans les yeux tout en lui faisant signe de venir. Lui est resté figé à sa place, il a l’air de réfléchir. -Arrive maintenant, viens te faire pardonner, ou tu sais ce qu’il t’attend.Uns sourire apparer sur son visage, il secoue la tête comme quand on veut dire non, mais son corps lui et déjà en mouvement pour la rejoindre.Rachel se régale de le voir nager, il a une belle brasse, a chaque fois qu’elle aperçois ses muscles saillant sortir de l’eau pour amorcer un nouveau mouvement, ça l’excite au plus haut point. Elle le voit déjà en train de la sauter !! Elle commence à se masturber, elle a envie de lui, enfin elle a envie de sexe !!Arrivé à deux mètres d’elle, elle voit sa conquête du jour, de la nuit, plonger sous l’eau et disparaître de sa vue. « A quoi joue t’ il ? » se dit elle. Elle comprendra vite. Sans même reprendre sa respiration, se garçon, et en train de frôler, passer sa langue sur elle, sur son sexe. Il l’a tiens par les cuisses, et il fait remuer son appendice en elle, il est déjà en train de lui écarter les lèvres avec sa langue !! Elle n’en reviens pas, il n’a même pas passer les préliminaires, et autre que préliminaire, il ne l’a même pas embrassé, qu’il est déjà en train de la fouiller !!! Non mais quel connard !! Et le pire, elle aime ça, elle aime les gars entreprenants, elle aime les tuzla escort bayan machos qui ne pense qu’à eux, et qui de leurs pulsions en oublient le savoir vivre.Il ressort la tête de l’eau, peut être au bout d’une minute, une minute trente. Elle n’en peux déjà plu. -Si on vas dans ma chambre, je te fait ça toute la nuit !-Non mais ça va pas non !!! même pas tu m’embrasse et déjà tu me fouille !! t’es qu’un connard !!-Oui, et alors, t’es la pour ça non ? Et si moi je suis un connard, toi t’es une belle salope !!En disant ces mots, il la rend dingue ! Elle aime ça, dans ces moments la, être traitée de ce qu’elle est. Oui c’est une salope. Oui elle aime le sexe. Oui elle aime qu’on la baise sans retenue. Elle ne s’en cache pas, et elle en est même fière !baise moi la, maintenant !!!il a toujours la tête en dessous la sienne, son corps encore dans l’eau. Elle met ses mains sur ses avant bras, le fait remonter jusqu’à avoir ses yeux dans les siens.-Baise moi !-Attend, je vais chercher une capote.-Laisse tomber !Elle lâche ses bras, glisse une main dans son dos, écarte un peut plus les cuisses, att**** la queue des son jeune amant, et la fait glisser en elle sans lui laisser le choix, ni même le temps de se dérober. Une fois son gland coincer à l’entré de sa vulve, elle glisse son deuxième bras derrière lui, et viens faire plaquer son torse contre ses seins, et du coup faire rentrer toute sa queue en elle. Elle la ressent bien, sans même l’avoir vraiment vue, elle sent qu’il en a une honette. Le jeune homme exulte, « putain il vas pas me faire le coup se con se dit elle. » Et bien, si, la situation sûrement, l’excitation de l’interdis, elle ne sait pas, mais le voici déjà en train de se vider en elle !! Un seul coup !!! elle en a connu des précoces, des qui jouisse en trois minutes, des qui se lâche à la quatrième gorge profonde, mais la c’est un record !! Un coup !!! Un seul ptit coup !!! et alors il jouis et pas qu’un peut, elle le sent en elle, 2,3,4,5 jets elle à l’impression que sa chatte vas exploser tellement elle se remplie !!!! Mais cella n’empêche, qu’elle est profondément dégoûtée…. Elle qui se voyait déjà revenir exténué dans sa chambre, pour raconter comment ce petit jeune l’avait démonté pendant plus d’une heure, la voici frustrée au possible…Elle le repousse, et sans un mot pour lui, ni même un regard, elle se lève, et se dirige vers l’endroit ou elle à laisser sa tenue.D’un coup, elle sent une main lui tirer les cheveux et qui l’arrête net dans sa marche.-Tu vas ou la ?-Lâche moi c’est bon, je me suis trompée avec toi, je vais me chercher un vrai mec qui a l’habitude de baiser et de satisfaire les femmes lui.-A parce que tu crois que tu vas pas avoir ton compte avec moi ?-Bien visiblement non ! Et lâche mes cheveux tu me fait mal !-Sale petite salope, tu crois que tu va t’en tirer comme ça hein ? Tu me connais pas, tu sais pas de quoi on est capable !-LACHE MOI !!!!!!!-T’as voulue jouer avec moi, tu vas comprendre !!!-Lâche moi, et tu aura tout ce que tu voudra de moi, et moi de toi. Je ne veux qu’une seule chose, t’appartenir l’espace d’un moment, et jouir !!!Enfin !! Enfin de la fougue, enfin de l’entrain, enfin un homme qui se comporte comme tel !!Il lui relâche les cheveux, elle se retourne dos à lui, fait deux pas en avant, se cambre, se met à genoux, comme ça au sol, sur la plage de la piscine, elle met sa tête au sol, la joue plaquée sur le carrelage rafrâichit par la nuit, elle écarte bien ses cuisses pour lui offrir une vue imprenable sur toute son intimité. Sa chatte est ouverte, dégoulinante du sperme qu’il venait de lui envoyer un moment auparavant. -Baise moi ! Baise moi vite et fort ! Baise moi comme dans tes fantasmes les plus fous ! Je suis à toi !Sa réaction ne se fit pas attendre. Elle ne fini même pas sa phrase qu’elle ressent ses mains se poser sur elle. Il lui écarte les cuisses encore un peut plus, et commence à la lécher, de partout, du début de la commissure de ses fesses, jusqu’entre ses lèvres. Il est habille de sa langue, et la trempe de sa salive. Il continu quelques instants, mais il est déjà en train de se redresser. Elle sent la pointe de son gland l’instant suivant pointer à l’entrée de sa vulve. Elle force sur lui, pour le faire rentrer en elle. -Hummmm !!! Vas y prend moi !!!-T’es vraiment une affamée toi !!! -Tait toi et baise moi !!! fait moi jouir putain !!!-Ouais tu va voir ce que je vais te mettre !!-VAS Y !!!!!!!!Il att**** ses hanches à pleine mains, et d’un coup sec le voici au plus profond d’elle !!! Elle adorre ça !!! Elle aime quand on la prend directement, sans chichis. Et il le fait bien. De grand aller retour en elle, les mains bien ferme qui serre fort ses hanches, et sa queue qui escort tuzla vas et viens de la limite de la sortie au plus profond. -Vas y défonce moi maintenant !!!!-Ho oui putain je te défonce la chatte !!!-Plus fort vas y !!!!!! Baise moi comme une grosse salope !!!-Raaaaaaa oui !!!!!!!!Elle glisse une main sous elle, et l’approche de son clito. Il est gonflé au possible, sensible comme rarement. L’excitation est à son summum. Elle se branle avec vigueur, pendant que son jeune amant redouble ses coup de butoirs d’intensité !! elle vas jouir vite !!!-A A A A A JE VIENS !!!!!!!!!-Vas y jouis ma salope !!!!!-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!Sont vagin se contracte, elle expulse son sexe d’elle, et en hurlant son plaisir, elle laisse s’échapper une grande dose de cyprine en plusieurs jets !!! Elle exulte, elle a enfin eu son orgasme tant attendu, est en peut de temps, ce qui est rare.-Alors, toujours aussi nul mon coup de bite ?-Non non, la j’avoue que tu m’a bien eu….-Attend j’en ai pas fini avec toi ma salope. -Hummmmm, vas y fait ce que tu veux de moi.-Allonge toi sur le dos, j’aime voir le regard des femmes que j’encule !Elle ne lui répond pas. Et elle ne se fait pas prier. Elle se retourne, et s’étale de tout son poids sur le dos. Elle peut enfin regarder son amant de lus prêt. Il a une queue énorme. Peut être 22, 23 cm se dit elle, mais surtout une circonférence impressionnante !! L’une des plus grosse qu’elle n’ai jamais eu l’occasion d’avoir pour elle !!Il s’abaisse à son niveau, et elle, comme un réflexe, replis ses jambes sur elle, jusqua ce que ses cuisses viennent toucher son ventre. Elle aime cette position. Il porte sa main à sa bouche, y dépose un peut de salive, approche ses doigts entre ses fesses, et avec lubrifie l’entrée interdite. Un instant plus tard, il approche son sexe, et commence en entrer en elle. Il a du mal, il lui fait mal, elle att**** sa queue pour l’aider et le guider. Il la repousse en claquant sa main, son regard change. Il se penche sur elle, lui plaque la main sur la bouche.-Tu crois quoi ? Que je vais pas t’enculer avec ma grosse queue ? Je vais te défoncer le cul sale pute.-Grmmmgrmmmgrmm-Ta gueule !!!! Et prend toi ça !!!Ni une ni deux, il accentue la pression, et il la pénètre. Aucun ménagement, sa grosse queue écartèle son cul comme jamais. Ca lui fait mal, mais en même temps du bien. Du bien d’être totalement à lui. Du bien d’être prise comme il faut ! Il lui att**** les seins, il serre fort, et il commence à la piloner litérallement !!! Elle aime ça, et elle hurle de plaisir, le mal lui a passé.-T’aime ça ma grosse queue qui t’encule hein ?-Ho oui putain tu vas me faire jouir encore mon salop !!!-il est bon ton cul putain !!!-Oui vas y vas y vas y !!!!!!! Encule moi bien !!! -Tieens prend ça !!Il commence à sortir et entrer en elle sans aucun effort. Son cul est complètement dilaté. Il bande fort, elle recommence à branler son clito, elle veux jouir encore comme tout à l’heure. Il lâche ses seins et att**** ses épaules, pour aller encore plus loin. Elle ne sait plus si il est dans son cul ou dans sa chatte, elle ne fait plus aucune différence !! Elle à l’impression qu’ils sont deux en elle !!! Ses muscles se tendent, son sexe se resserre à nouveau, elle viens, elle arrive, lui aussi, il râle de plus en plus fort, elle sent sa queue qui gonfle encore un peut plus !!! Elle est au bord de la perte de connaissance tellement c’est bon !!!!! Elle l’entend crier son plaisir et elle crie à son tour !!!! il lui décharge encore en elle toute sa jouissance, et à ce moment précis, elle libére à nouveau ses jets de plaisir !!!!!! ils sont humide et chaud, elle jouis si fort qu’elle en reçois jusque sur son visage. Il la relâche, et se jette en arrière pour s’assoeir. Elle se bascule sur le côté, se roule jusqua lui, att**** sa queue, et elle commence à le sucer. Elle met sa queue encore gonflée dans sa bouche, elle récupère le fruit de leurs jouissance avec la langue, elle aime ça, sentir le goût, leurs gouts. Le jeune reste surpris, il pose sa main sur sa tête et d’un geste tendre maintenant il lui cârresse les cheveux, comme pour la remercier. Elle continu quelque léchouilles, puis se redresse, lui sourie. Elle lui dis merci, tu a étais parfait. Elle récupére sa tunique, l’enfile sans soins façon je me réveille, et quitte les lieux.-Et!! Tu ne m’a même pas dis ton prénom ?-Je resterai ta belle inconnue.-On se revois demain ? Tu part quand ?-Tu verra bien, laissons faire le même hasard qui nous à fait nous rencontrer ce soir…Elle lui fait un clin d’oeil en même temps qu’un baiser dans les airs, et quitte la piscine en claquant le portillon.Voilà mes petits rongeurs. Comme d’hab, si ça vous a bien excité, ou au contraire donné l’envie de vous barrer en courant, laissez un peti com, un petit message en privé, c’est ça qui donne envie d’écrire. Concernant les aventures de Rachel, je n’ai plus rien écris, donc à vous de voir si je continu ou pas. bizz à vous et merci.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*