Surprise avec une femme par mon mariAgathe était passée me voir et comme souvent, nous nous sommes faites plaisir.Alors que nous nous câlinons dans ma chambre, Alain, qui est rentré plus tôt, nous surprend ensemble, les seins à l’air, allongées sur le lit entrain de nous bécoter et de nous caresser. Discrétement, il est resté à nous observer. On s’est mis en 69 et nous avons déguster nos minous trempé . Les petits coups de langue sur nos clitoris nous font pousser de petits cris de chatte en chaleurs.Agathe ensuite s’est mise à me masturber. Elle m’a enfoncé son index dans l’anus et de l’autre, elle agace mon clito avec son pouce tendis qu’elle me pénètre avec deux doigts ma chatte baveuse. Au bord de la jouissance, je rends la pareille à Agathe en lui demandant :«  Ça te plaît ma chèrie ? »« Oui ! T’es douée Michèle pour me faire du bien !  Ouiii ! Fais-moi jouir ! »Un orgasme violent nous a traversé le corps et dans un ultime cri de plaisir, nous avons joui. C’est là cet instant qu’Alain est entré dans la chambre. D’un air innocent il nous dit :« Ben ? Qu’est-ce que vous faites là, à poil toutes les deux ? »Surprise par son apparition, je lui demande :« Mais, qu’est-ce que tu fais-là ? Tu devrais être au boulot ? »« Alors comme ça, quand je suis pas là tu te gouine avec cette salope d’Agathe ? »« Et alors ! J’ai bien le droit de faire ce que je veux avec ma copine ! »« Et toi Agathe ! Christophe sait que t’es aydın escort là à faire tes cochonneries avec ma femme ? »Agathe ne répond pas et tente de se dissimuler avec un drap.Je remarque alors que mon homme bande comme un âne et j’essaye de reprendre la situation en main.«  C’est moi ou Agathe qui te fait bander ? Tu nous a maté mon salop ! Ca te fait bander de me voir baiser avec Agathe ? »Alain est un moment déstabilisé par ma réponse et me dit :« Ben oui bien sûr ! Mais je serais curieux de savoir ce qu’en pense Christophe. »Là, Agathe intervient :« Tu ne vas en parler à personne ert surtout pas à Christophe ! »Alain la regarde amusé et lui répond :« On verra, ça dépend de toi ! »Je commence à voir où Alain veut en venir et agacée, je lui lance :« Bon maintenant tu commences à être lourd ! On n’est pas des lesbiennes et tu l’sais très bien. C’était juste pour s’amuser et passer un moment agréable. Pour nous faire pardonner, on va te faire une pipe ! »En entendant ça, Agathe est devenue écarlate. J’ai poussé Agathe devant moi en lui disant :« Allez sois gentille suce mon homme ! »En se retournant vers moi elle me répond :« Alors juste pour un coup vite fait pour me faire pardonner ! »Docile Agathe prend en bouche le membre de mon mari et se met à le sucer. Moi je m’approche et lui gobe les couilles. Alain est aux anges.« Vous êtes de sacré putes toutes les deux ! » Nous dit-il.Pendant qu’on s’occupe de escort aydın la queue de mon homme, celui-ci nous film avec sont portable en nous disant :« A vraiment, il n’y a pas plus salopes que vous les filles. C’est Christophe qui va être content de voir cette vidéo ! »Pour qu’elle ne réclame pas, je pousse une peu plus la tête d’Agathe sur la queue de mon mari qui lui dit :« Je veux de toi une parfaite docilité. Tu vas devenir ma chose. Arrête de me sucer putain de gouine ! A quatre patte et montre-moi ton cul de salope ! »Agathe se prend au jeux et se met à quatre pattes. Je regarde amusée ma copine se faire diriger.En position de levrette, les fesses tendues vers Alain, il exige :« Ecarte plus les cuisses, je ne vois pas assez ton trou du cul et ta cramouille sale gouine ! »Agathe obtempère aussitôt. Je la félicite en lui collant une bonne claque sur la fesse gauche. « Merci Michèle ! »Alain lui claque la droite et sans qu’on lui demande, elle lui dit :« Merci Alain ! »Alain s’écarte et me fait signe de m’amuser avec. Je fouille alors sa chatte trempée et malaxe ses seins durement. Elle râle de honte, d’humiliation et de plaisir mêlés. Je vois Alain qui bande dure. J’ai envie de le sucer mais je préfère le laisser mener le jeux. En fait, Alain n’y tient plus et lui enfonce sa queue au fond de la gorge alors que je continue à la peloter.Alain l’étouffe avec son engin. Mais elle le suce, péniblement certes, aydın escort bayan mais docilement.«  C’est bien ma salope tu la prends bien au fond de ta gorge de gouinne ! Debout ! Les mains sur la tête !» Ses yeux sont embués de larmes. Pendant qu’Alain s’occuper des nibards d’Agathe, Je le suce avec gourmandise.Il se met à maltraiter les seins d’Agathe en les tirant, les pinçant ou en les claquant. Agathe se tait et le laisse faire. Il passe ses doigts entre les lèvres de sa chatte pour vérifier son état d’excitation. Elle est trempée. « Tu mouille comme une pute salope ! T’aime te faire humilier et maltraiter ! »Agathe ne dit rien. Seules des larmes coulent sur ses joues. Alain lui pfrend un seins en le tordant et lui dit :« Répond gouinasse de merde ! »Alain la remet à quatre pattes et la prend brutalement par la chatte. Puis il l’encule en alternant chatte et cul. Agathe couine à chaque changement de trou.Alain peut être un vrai sadique quand ça lui prend. Avec Agathe, il prend un malin plaisir à l’humilier et à la prendre violemment. Mais nous savons tout les deux qu’Agathe aime se faire traiter comme ça. Il la saute ou plutôt il la saillit encore plus sauvagement qu’auparavant. Elle gueule comme une chienne, sans se soucier du bruit pour les voisins. De mon côté, je triture son clitoris en pelotant les couilles de mon homme. N’y tenant plus, Alain la fait choir au sol et joui en l’aspergeant de son sperme.Je suis frustrée car je n’ai pas joui. Je me jette sur ma copine et la nettoie avec ma langue alors qu’elle est encore prise de soubresauts.Mon mari est toujours surprenant et j’adore ça. Epuisée, nous partons prendre une douche.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*