Suite dépannageIl y a quelques temps je vous ai raconté une aventure qui m’est arrivée avec Nicole, une femme mariée de 53 ans que j’ai rencontré à l’occasion d’un dépannage. Les circonstances professionnelles faisant, nous nous sommes revus et depuis régulièrement, je la baise. La première fois, elle avait dû calculer mon passage car je sortais d’un chantier quand je l’ai rencontrée, elle m’attendait dans sa voiture. Pas eu besoin de long discours, on est allé sur le parking d’une grande surface et c’est dans mon fourgon que ça s’est passé. La porte à peine fermée, elle s’est jetée sur ma queue et là, elle m’a sucé avec un incroyable regard de salope et comme je suis moi-même épilé, elle n’a pas hésité à me bouffer les couilles. Je n’ai pas traîné, je l’ai troussée et après avoir mis une capote (qu’elle avait…), je l’ai bourrée à fond pendant qu’elle s’accrochait comme elle pouvait. J’avais les mains partout, sur ses nibards, sa nevşehir escort belle chatte poilue.Elle couinait et c’était très excitant de la voir se retenir alors que juste à côté, des gens passaient avec leur chariot. Quand elle est repartie dix minutes plus tard, elle avait un large sourire et la promesse faite de nous revoir.Depuis régulièrement, nous nous retrouvons. C’est souvent du rapide mais ça n’a pas l’air de la gêner. Ce qui est super bandant, je l’avoue, c’est notre différence d’âge. Je n’imaginais pas que ça puisse aussi jouissif de faire l’amour avec une femme de cet âge, faut dire qu’elle est encore pas mal conservée et donc ça aideDe son propre aveu, son mari ne la satisfait pas. Elle a comme elle le dit, des besoins et ne s’en cache pas. A tel point que c’est elle qui m’a demandé de passer chez elle pendant que son mari était au boulot.Au début je dois dire que j’étais assez intimidé car c’était la première escort nevşehir fois que je me mettais au lit avec une femme en âge d’être ma mère mais elle est super sexy .Quand je suis reparti de chez elle la première fois, elle m’avait vidé les couilles et semblait satisfaite. Même si avec ma copine ça se passe bien, avec elle c’est différent. C’est juste une histoire de cul et j’y trouve mon compte. J’ai appris à la connaître et c’est toujours avec une excitation énorme que je la rejoints. Souvent c’est bref mais intense. Une fois je l’ai prise chez une cliente, une petite mémé impotente (et probablement à moitié sourde) Elle a commencé à me sucer à genoux, toujours avec son regard de salope puis elle a soulevé sa robe. Elle portait des bas mais pas de culotte. Pendant que je l’enfilais debout dans la cuisine , elle continuait la conversation comme ci de rien n’était. Elle aime que je la prenne comme ça , sans la déshabiller, nevşehir escort bayan ça l’excite. Et c’est le plus souvent le cas. Elle aime le cul ça et ça se voit du coup quand je vais chez elle ça dure au moins deux heures et là j’en profite. J’adore la prendre en levrette, m’accrocher à ses hanches qui sont larges et lui claquer le cul. Elle couine quand elle s’empale sur ma queue. Elle a une lourde poitrine (qui change du 85 b de ma copine) et souvent elle tire elle-même sur ses tétons pendant que je la baise. Evidemment, je n’ai pas hésité longtemps pour lui titiller la rondelle et lui glisser ma queue entre les fesses . Au début, elle résistait un peu (plus par principe je pense qu’autre chose) mais ce n’est plus le cas et surtout elle apprécie quand je retire la capote pour lui arroser la raie. Ca était d’ailleurs ma grande surprise, elle aime recevoir mon sperme sur elle et depuis que l’on se connait mieux, elle n’hésite plus à me finir dans sa bouche.D’ailleurs, il y a peu de temps elle m’a demandé de faire le dépistage du HIV car elle aimerait qu’on baise sans capote. Connaissant son goût pour la baise, je lui ai quand même demandé qu’on le fasse ensemble.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*