Mon premier jour à l’OgemJe suis une jeune femme de 29 ans mariée, tout se passe bien dans mon couple, cependant j’aime le sexe, et mon mari ne me suffit plus.Nous sommes un couple très ouvert, cependant je ne veux pas tromper mon mari au sens réel, je préfère qu’il soit là quand je baise avec d’autres hommes ou femmes, car j’aime tellement le sexe, que je suis bi.J’ai alors eu une idée pour réaliser mes désirs… ouvrir un bar avec mon mari, que l’on a appelé l’Ogem, qui signifie Mes fesses en quelques sorte.Je me suis rendu compte que dans beaucoup de bars, on est servie par de magnifiques créatures, sans plus. Moi, j’en veux plus… je veux pouvoir caresser les fesses des serveuses, pouvoir mettre une main entre leurs deux jambes, sentir la chaleur de leur sexe, sentir la moiteur dans leur culotte d’excitation…Nous avons donc décidé avec mon mari d’ouvrir un bar, où les clients et clientes, pourraient mettre des mains aux fesses aux serveurs et serveuses, sans que ceux-ci soient offusqués.Nous avons mis un grand panneau où il est écrit, “Mains aux fesses ici autorisées”Premier jour :Je décide de m’habiller avec une petite jupe plissée, arrivant au-dessus du genou, où il est facile de glisser une main dessous. Je m’habille avec une petite culotte traditionnelle en coton, pas de string, sans quoi je risquerai de vite me retrouver à quatre pattes avec une bite dans chacun de mes trous… Un décolleté pas trop plongeant, permettra aux clients de voir ma poitrine généreuse.En arrivant au bar, je suis tout excité, comment va se passer mon premier jour ?Mon cher mari est derrière le bar, à servir deux nanas plutôt mignonnes. En le voyant, cela m’a encore plus excité, je lui glissé à l’oreille :- T’aimerais bien te faire sucer par une des deux clientes en face de toi ?- Oui, j’aimerais assez la petite blonde, elle a une grande bouche ! Elle doit bien sucer ! Dis donc, tu as l’air d’être très excité ce soir !- Oui, je suis complètement excité, et j’ai très envie de te sucer, sinon je vais sauté sur le premier gars qui me touchera les fesses ! Ça te dit ?- Met toi sous le bar, et suce-moi, ma petite chienne, comme cela tu seras moins salope avec les autres !Je me mis à genou, sous le bar, commença à déboutonner son pantalon, et massa son sexe sur le slip que je lui avais offert peu de temps avant.Son sexe avait une légère odeur de pisse, ça m’excitai énormément, je n’aime pas sucer des sexes tout propres, je trouve qu’il n’y a pas de goût.En baissant son slip, son sexe était déjà dure, et bien gonflé. Je commençai à lécher son gland, puis le mis tout entier dans ma bouche. Que c’était bon, je ne comprendrais jamais ces femmes qui n’aiment pas sucer une bite. Je m’appliquais à le sucer, en faisant des va-et-viens plus ou moins rapides, en essayant de le mettre le plus profond dans ma gorge de temps à autre. Je sentais à ses soubresauts, qu’il appréciait cela. Je lui massais ses testicules en même temps, et en moins de 5 minutes, il éjacula dans ma bouche. C’était chaud, et légèrement acide, j’aimais son sperme. J’avalais tout, en me léchant les lèvres, puis continuaient de nettoyer son sexe et ses couilles, afin de récupérer les quelques gouttes de spermes résiduels.En remontant, je vis qu’il me fit un sourire en coin, pour me dire qu’il avait apprécié.- Bon, je vais en salle, prendre les commandes mon chéri !Une table avec un couple attend d’être servie :- Bonsoir, comment puis-je vous aider ?- Je vais prendre un coca-light pour moi, car il faut que je fasse attention à ma ligne- Moi je vais prendre une bière- Pression ou en bouteille ?- Pression- Dites-moi, ça veut dire quoi Mains aux fesses autorisé ?- Cela veut dire que nos serveuses ne sont pas farouches, vous pouvez leur caresser les fesses, sans soucis !- Ah bon, ce qui veut dire que je peux vous caresser les fesses, et vous n’allez rien dire ?- En effet, je ne vais pas vous gifler ! En fait pour tous vous dire, c’est moi qui est eu l’idée, donc je n’attends que cela !- Je te conseille vivement Jean-Étienne, de ne rien tenter, si tu veux pas que je parte sur-le-champs !- Et l’on peut caresser autre chose que les fesses ?- Vous pouvez caresser les fesses, et le sexe, à partir du moment où vous ne mettrez pas vos doigts dans la culotte, sans quoi c’est un supplément ! Vous pouvez aussi, caressé les seins, sans glisser celle-ci dans le décolleté, sinon c’est un supplément aussi !- Ah ouais, en fait t’es un peu une salope quoi !- Jean-Étienne ! Je suis choqué là ! Tu te crois où ?- Oh toi… il faut te baiser dans le noir, car je ne peux pas voir tes seins ou tes fesses ! Tu ne m’a jamais fait de fellation parce que ce n’est pas hatay escort propre ! Il faut faire cela suivant un planning spécifique ! Bref, c’est chiant ! Alors quand une jolie femme rousse, avec des seins et des fesses magnifiques me propose de la caresser, je suis plus qu’intéressé !- Jean-Étienne, tu es fou ! Tu ne vas pas bien apparemment ! Viens on s’en va de suite de ce bar infâme !- Vas-y, j’arrive de suite ! J’ai un truc à faire avant !- Jean-Étienne, si tu ne viens pas de suite, je demande le divorce !- Ok ma poupoute en sucre, te fâche pas, on s’en va !Bon, et bien pour un premier contact, ça marche pas fort, et personne ne m’a encore caressai les fesses.Ah ! Une table de 5 garçons, j’aurais surement plus de chance avec ceux-là !- Bonsoir messieurs, en quoi puis-je vous aider ?- Salut ma mignonne, on va prendre 5 bières pour bien commencer la soirée !- Pression ou en bouteille ?- 5 pressions, et plus vite que ça ma jolie !Une fois effectuer ma commande au bar, je reviens livrer celle-ci.- Voilà messieurs, votre commande.- Merci à toi ma jolie !- Il vous fallait autre chose ?- Ça veut dire quoi Mains aux fesses autorisés ? En joignant la parole, il dirige sa main sur mes fesses, et commence à me les caresser.- Cela veut dire que j’accepte de me faire caresser les fesses, par vous, ou par un autre de vos copains.- Ah oui, trop cool ma jolie !Je sens qu’il essaye de mettre sa main dans ma culotte- Attention, j’accepte de me faire caresser les fesses, mais si tu mets tes mains dans ma culotte, c’est en plus !- Et pour mon pote qui fête son enterrement de vie de garçon, tu peux lui offrir quoi ?- Lequel est-ce ?- Nicolas, le beau brun à côté de moi !Je me dirige vers le fameux Nicolas, d’une façon sensuelle…- Salut beau brun, qu’est-ce qui te ferait plaisir pour ton enterrement de vie de garçon ?- Euh… et bien, bonjour… euh… elle est bonne la bière ! Elle est brassée en France ??- Et moi, je ne suis pas bonne ?Rouge cramoisie, Nicolas ne savait plus où se mettre… complètement déboussolé, il n’arrêter pas de bégayé ! Faut dire que je me penchais devant lui en lui montrant mon décolleté, et ma poitrine voluptueuse…- Euh si, vous êtes très jolie !Je me mis à califourchon sur lui, lui prit ses mains et les mis sur mes seins- Que penses-tu de ma poitrine ? Tu la trouves jolie ?- Euh… oui ! Tes seins sont très jolies…Il enleva rapidement ses mains de mes seins…- Tu m’as l’air d’être trop mignon, alors pour toi, je veux bien faire une exception, je t’offre une fellation… faites par moi-même ! Ça te dit mon coquin ?Plus rouge qu’une tomate, il ne savait plus ou se mettre !- Euh… je sais pas…- Et Nicolas, t’es con ou quoi ! Une superbe nana hyper bonne te propose de te sucer gratis, et tu refuses ? Me dis pas que Stacy t’a déjà proposé cela ! Fonce mon gars ! Demain il sera trop tard, et tu le regretteras toute ta vie ! Si tu veux pas, moi je veux bien ma belle !- Ma proposition n’est que pour le futur marié. Comme t’a dit ton copain, la vie est courte. Tu auras le droit de me caresser les seins pendant que je te suce, si tu veux. Tu préfère éjaculé dans ma bouche, sur mes seins ou sur mes fesses ?Pendant que le lui parlé, je lui caressais doucement son sexe, en le pressant de temps en temps, il était très dur, et au travers de son jean, je sentais une énorme bite… j’avais trop hâte de la sucer !- Stacy m’a sucé qu’une seule fois, elle m’a dit qu’elle n’aimai pas cela, elle trouve cela dégueulasse ! Je veux bien éjaculer dans ta bouche, je ne l’ai jamais fait !- Dis donc, elle n’a pas l’air d’aimer le sexe ta copine ! Si elle n’aime pas sucé, elle ne doit pas aimer grand chose ! Je suppose qu’elle n’aime pas non plus se faire sodomisé ?- En fait, en effet, elle n’aime pas grand chose, position banale, généralement le missionnaire, elle aime surtout que je la caresse, que l’on fasse l’amour, mais je l’aime pour ce qu’elle est. Pas que le sexe ! On n’a jamais essayé la sodomie, ni même parlé… Je ne sais pas si elle aime, je ne pense pas !- Et toi, tu aimerais la sodomiser ?- Oh oui, faut dire qu’elle a un beau cul, je pense que cela m’exciterait énormément, mais je sais pas comment faire, je ne l’ai jamais fait !- T’es pas le seul mon pote, je pense qu’aucun de nous n’a jamais enculé une bonne salope !- Son cul est plus beau que le mien ?Je me levai, et mis ses mains sur mes fesses… Il me caressait rapidement mes fesses, puis enlevait ses mains ! Je me levai, relevai ma jupe, puis lui montra mes fesses !- Alors ?Je continuais à me caressaient les fesses, puis baissai rapidement ma culotte pour montrer mon cul. J’écartais mes fesses, pour qu’il est escort hatay une vue magnifique sur mon anus.- Oh putain ! Il est vraiment magnifique ton cul…En disant cela, il se tripota machinalement son sexe…- Ouais un jolie petit cul, j’aimerais trop t’enculer ma belle !- Ce n’est pas comme cela que l’on parle à une fille les garçons ! Je revins à ma place auprès de lui, puis continué à effectuer des pressions sur son sexe, il était tellement dure, et tellement gros… j’étais toute chose !- Tu me fais mal au coeur mon petit chou, écoute, je te propose en plus de te sucer, de me sodomiser, ainsi tu l’auras au moins fait une fois dans ta vie ! Puis j’accueillerais ton sperme dans ma bouche. Cela te dit ?- Woaw, la salope ! Loupe pas ça mon pote ! Qu’est-ce que j’aimerais être à ta place ! Je pense que tout le monde aimerait !Je voyais les 4 autres jeunes garçons, tous âgée de 22 ans max, se toucher la nouille. Ils devaient tous bandés comme des gros cochons !- Ok, je veux bien faire ce que tu as dit ! J’ai envie de sodomiser une fille depuis longtemps, mais aucune n’a jamais voulu !- Tu verras, avec moi c’est différent, j’aime tous dans le sexe ! Par contre les autres, interdiction de vous branler, je ne veux pas voir une seule bite de sortie, à part celle de Nicolas. Interdictions de me toucher, ou de me caresser. Pendant 1 heure, j’appartiens à Nicolas, et seul lui a le droit de me toucher, de me pénétrer. Vous pouvez mater sans soucis, prendre des vidéos ou photos si vous voulez, pour vous branler par la suite. Si vous ne respecter pas le deal, j’arrête tout ! Compris les gars.- C’est ta journée mon pote ! Profite, on va mater sans toucher ! Éclate-toi, et surtout, éclate-lui bien le cul !J’étais totalement excité, premier contact, et je propose de me faire éclaté le cul, en plus par une énorme bite !Je me lève, et demande qu’il m’accompagne dans une des alcôves, où l’on sera plus tranquille.Je me mets à genoux, ouvrit doucement son pantalon, et lui retirai. Je voyais une énorme bosse dans son caleçon. Je mis ma main sur son énorme sexe, le caresser doucement, il respirer fort. Je sortis son sexe de son caleçon, elle était raide, et bien dure. Je commençais à le branler avec une main, pendant que je lui léchais les testicules. Il avait l’air d’apprécier, car il faisait des petits bruits…Je voyais ses autres copains en train de me reluquer comme des bêtes sauvages, et se touchant la nouille de temps en temps.- Branle toi pendant que je mets à l’aise !Je me levai, puis commençai à lui faire un petit striptease, en commençant par le haut. J’enlevais mon petit haut, me caresser les seins, puis enlevai mon soutien-gorge.Je me tournai, relevai ma jupe, pour lui montrer mes fesses en les caressant. J’enlevais ma jupe, puis enlevai ma petite culotte en restant debout, afin qu’il est une vision parfaite sur mes fesses, sur mon anus, et sur mon sexe. Il continuait à se branler, avec plus de ferveur. Ses autres copains me mater avec envie, ils désiraient probablement tous de se jeter sur moi.Je retournai auprès de lui, en marchant à quatre pattes, puis repris son sexe dans mes mains.Je pris l’intégralité de son sexe dans ma bouche, puis le suça frénétiquement, en faisant des va-et-viens rapide, puis lent. Son sexe était tellement gros, que j’avais du mal à l’avoir complètement dans ma bouche. J’enfonçai son sexe au plus profond de ma bouche, jusqu’à l’étouffement… j’avais les yeux qui pleuraient tellement j’avais été loin.Pendant quelques minutes, je continuais mon manège.- Garde un peu de vigueur mon beau, après tu dois me la mettre dans le cul !Je me levai, et me dirigé vers une pochette cachée sur le côté, et en tirai un plug anal de bonne taille. Je revins à ma place, me mit à quatre pattes, mes fesses bien en face de lui, je me cambrais au maximum afin que mon anus soit bien dégager. Après m’avoir lécher les doigts, je les enfonçai doucement dans mon anus, il était chaud, et ne demander qu’à être sodomisé. Je mis mon plug anal, qui rentra sans problème…- J’espère que tu aimes la vue, j’ouvre mon cul pour toi…Tous ses copains n’en perdaient pas une miette, ils étaient tous excités comme des bêtes !- Oh oui, elle est magnifique la vue, ne t’arrête pas ma petite salope !Je voyais qu’il se branlait, tellement je devais l’excité ! J’enlevai le plug anal, je n’en pouvais plus, je voulais sa grosse bite dans mon cul ! J’y insérais plusieurs doigts…- Viens ! Viens encule-moi ! Viens me défoncer le cul avec ta grosse bite…Je me mis à quatre pattes, face contre terre, en écartant les fesses avec mes deux mains. Je fermais les yeux, et attendis qu’il vienne me défoncer le cul… hatay escort bayan cela paraissais une éternité !Je sentis sa main sur mes fesses, elle tremblait ! Il essaya de mettre sa bite dans mon anus… qu’elle était grosse ! Il n’arrivait pas à rentrer !- Tu es sûr que je peux te la mettre ? Je vais te faire mal, apparemment elle est trop grosse !Sa voix était mal assurée, il avait peur de me la mettre. Je lui pris sa bite avec ma main, puis la dirigeai sur ma rondelle, et je me basculai en arrière d’un seul coup ! Ah, une douleur vive me remplit le ventre, elle était rentré ! Je commençai les va et viens, de plus en plus vite en me masturbant. Le plaisir remplaça la douleur, je ne pouvais m’empêcher de râler, d’émettre des petits couinements de plaisir ! J’aurais bien pris une autre bite dans ma bouche…Il commençai à prendre le dessus, puis accélérait la cadence, enfin il se réveiller et m’enculer sauvagement ! Tout ce que j’aime !- Tu aimes ça salope hein ? Tu aimes te faire défoncer le cul par une grosse bite ! Oh que tu es bonne !Son comportement avait complètement changé, du petit garçon, il était passé à une bête. Il me défonçait le cul littéralement. Je recevais d’énormes coups de bite, et j’aimais cela !- Continue, ce soir je suis ta salope, va-y défonce moi le cul avec ta grosse bite !Pendant plusieurs minutes, il me défonçait…- Ah je ne tiens plus, tu m’excites trop ! Je vais jouir !Il enleva sa queue, et je me retournai rapidement, puis la pris pleinement dans ma bouche. Je la suçai goulument, afin de recevoir son flot de sperme… il avait des sursauts, cela ne devrait pas tarder. Je la mis au fond de la gorge, en lui pressant ses couilles… Il émit un râle et un flot de sperme envahit ma bouche, et coula dans ma gorge. Il y en avait tellement que cela coula sur mes seins… J’avalai tout son sperme, en aspirant le plus possible au niveau du gland, pour lui donner un maximum de plaisir. Puis je lui léchai ses couilles, sa queue comme une glace afin de récupérai chaque goutte de sperme. Je récupérai les gouttes de sperme sur mes seins, en léchant mes doigts, tout en le regardant…Sa bite redevint molle, et tous ses copains avait des yeux écarquillés, il n’en croyait pas leurs yeux.- Alors mon beau jeune homme, cela t’a plu ?- Oh oui, c’était vraiment trop bon. Tu es super jolie, mais en plus une vraie bonne salope… Merci, merci pour ce cadeau !Je me léchais les doigts, et les lèvres en regardant les autres, puis me rhabillai tranquillement. Je voyais qu’il avait tout d’énorme bosse dans leur pantalon, il devait tout bandé comme des bêtes.- J’espère que vous avez pris des photos ou des vidéos, pour vous branler ce soir en pensant à moi. Vous pouvez aussi montrer celle-ci à vos copines, pour faire pareil si vous le souhaité !- Oh putain ! Tu es une vraie salope toi ! Je vais te défoncer ton cul de pute !Un grand brun s’approcha de moi avec v******e, me prit le bras et plongea sa main dans mon décolleté en me pinçant les seins !- Stop, j’ai dit que seul Nicolas pouvait me toucher…J’avoue que je me serais laissé faire bien volontiers, si je n’avais pas mis des limites avant… Mes tétons durcissaient instantanément…- Je m’en fous, t’es trop salope ! Suce-moi la bite sale pute !Il essayai de diriger ma tête vers son sexe, qui paraissait énorme…- Arrête Vladimir ! T’es pas cool là ! dis Nicolas- Rien à foutre, je vais m’occuper de toi sale pute !J’essayais de me débâtir, mais sa poigne était trop forte, alors je criai : – Sécurité !Trois gardes énormes vinrent rapidement, et pris chacun des convives par le bras, en les obligeant à partir immédiatement…Nicolas s’approcha de moi, et eut un geste tendre à mon égard…- Merci beaucoup, tu m’as réellement rendu heureux ce soir ! Je peux savoir au moins ton prénom ?- Je m’appelle Aurélie… Tu peux revenir quand tu veux me caresser les fesses, mais pas tes copains !- Désolé que cela finisse comme cela !Je m’approchai, et l’embrassai à pleine bouche. Je touchai une dernière fois son sexe, qui était de nouveau tout dure…À bientôt mon beau !La suite de ma première journée se passa sans plus de plaisir. Certains me caressé les fesses, d’autres voulaient plus, mais sans payer…Au bout de la nuit, je retournai vers mon mari.- Alors ma chérie, tu as bien profité de ta première journée ?- Oui, j’ai eu un enterrement de vie de garçon. 5 jeunes pleins de testostérone. Je lui est offert de le suçai, puis il m’a enculai…- Oh ma coquine, tu as dû apprécier !- Oui, en plus il avait une énorme bite. J’ai adoré ! J’aurai aimer que les autres me prenne aussi à tour de rôle… J’étais trop excité !En repensant à ce moment, machinalement, je me caressai les seins et mon sexe… Mon mari vit mon manège, et commença à se déshabiller devant moi. Une fois complètement nue, je savais que j’allais encore passer un merveilleux moment…

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*