L’ordi de Laurence (6)L’ordi de Laurence (6) Suite à nos échanges, Laurence, Carole la trans et moi-même nous devions nous revoir. Mais Carole a du partir pour un mois en angleterre et nous devrons nous passer d’elle.Laurence m’envoie un texto pour que je vienne la rejoindre chez elle pour une proposition indécente. Etant libre pour la journée je vais la rejoindre ilmédiatement. J’arrive chez elle, elle m’attend dans une jolie tenue excitante mais je me retiens de lui sauter dessus pour la baiser. Elle porte une jolie jupette plissée écossaise rouge ras du cul avec un petit top moulant qui cache juste ses petits seins. Elle ne porte pas de soutien gorge comme à son habitude. Elle se jète à mon cou pour m’embrasser à pleine bouche en me disant que je lui manque, qu’elle voudrait que je sois avec elle tout le temps.Je lui demande alors ce qu’elle veut me dire. Elle me propose une sortie coquine comme nous en avons déjà fait ensemble, mais cette fois elle veut en forêt et entièrement nus pour baiser à volonté quitte à être vus. Je ne dis pas non et nous voici partis en voiture pour un bois près de chez nous. Pendant le trajet elle retrousse sa jupe et me montre qu’elle ne porte pas de culotte. Sa petite chatte bien lisse brille déjà humide d’envie. J’arrête la voiture à l’entrée d’un chemin le long du bois et sans attendre elle descend et retire son top et sa jupe qu’elle jette sur le siège. A tout moment une voiture peut passer et la voir mais elle s’en moque. Je descends à mon tour pour faire comme elle en jetant mes habits sur le siège.Nous avançons un peu dans le bois mais à 20 mètres de la route elle s’arrête devant et s’agenouille pour enfourner ma bite sans attendre. Je bande comme un fou devant le spectacle de ma belle qui me suce imaginant que nous allons être vus par la première voiture qui va passer. Au bout d’un moment elle libère ma bite dure, se relève pour me dire qu’à partir de maintenant elle s’habillera tous les jours de la même façon que quand je suis arrivé chez elle et ce n’importe où. Je lui dis qu’elle est folle mais elle me rplique qu’elle est ma salope et qu’elle veut s’assumer comme une bonne salope. Je la retourne et l’appuie contre le premier arbre, me colle à elle et je glisse ma bite entre ses jambes. Je sens sa chatte trempée le long de laquelle je fais glisser ma hampe raide. Elle me demande alors de la baiser sans attendre en bonne salope qu’elle est et qui m’appartient. Elle m’aide en guidant mon gland vers son con et je la pénètre d’un coup jusqu’à la garde. Elle se cambre pour mieux s’offrir et je la lime aussitôt comme un a****l en manque. En moins de 5 minutes je sens ma semence monter et je lui dis mais elle refuse que ma bite quitte son antre chaude. Elle veut sentir mon jus inonder sa chatte pour la remplir au maximum. Sans pouvoir me retenir plus longtemps je lui envoie plusieurs giclées de foutre chaud au fond de ses entrailles en gémissant.Je finis par m’arrêter après avoir jouis comme un fou. Elle me dit qu’elle est heureuse d’avoir reçu toute ma semence et qu’à partir de maintenant elle veut que je jouisse le plus souvent possible. Je lui réponds que je ferai tout moi aussi pour la faire jouir mais elle me dit qu’il n’y a que moi qui ai le droit de jouir à partir de maintenant. Quand je lui demande pourquoi elle ankara escort répond simplement qu’elle veut être mon jouet, mon vide couilles, mon garage à foutre ce qui me refait bander de nouveau en l’écoutant.Je me retire de sa chatte dégoulinante de cyprine et de mon jus pour poser ma bite sur son entrée secrète. Doucement je force le chemin de sa rondelle mais d’un coup elle se propulse en arrière pour que je rentre plus vite. Elle me dit de l’enculer commeune chienne ce que je fais alors en tirant ses hanches et en avançant ma queue au fond de son fondement. Elle pousse de petits cris quand elle me sens au plus profond de ses intestins que je commence à ramoner. Pllus je fais mes va et vients plus elle pousse de cris et d’un seul coup elle crie en continu en tremblant comme une feuille. Sa chatte libère des jets de cyprine alors que je la défonce violemment et elle a du mal à rester debout. Sa jouissance est trop forte pour semaintenir et elle tombe à genoux dans les feuilles en expulsant ma bite de son fion.Je me mets à genoux et l’encule à nouveau son trou grand ouvert et dégoulinant de mouille. En moins de 2 minutes elle repart dans un deuxième orgasme pendant que je gicle à nouveau dans son cul de salope. Elle gémit en sentant mon foutre remplir son intestin mais je reste figé en elle un moment avant de me retirer et d’aspirer tout le jus qui ressort de son cul quand elle pousse pour l’expulser. Je ressens de la fierté de l’avoir fait jouir comme ça en réécupérant tout ce mélange qui coule de son petit trou.Une fois évacué le mélange je la retourne brusquement et l’embrasse à pleine bouche lui faisant partager son jus de cul et mon jus de couilles qui recouvrent ma langue. Nous finnissons par avaler ce nectar que nous aimons tous les deux avant de nous relever et de reprendre nos esprits. C’esr alors que nous voyons un couple à une dizaine de mètres qui nous regarde mais depuis quand ?Nous les regardons en souriant et leurs demandons si il y a longtemps qu’ils sont là et si ils ont aimé.La femme s’approche et nous répond qu’ils étaient là quand nous sommes arrivés et qu’ils ont tout vu. Elle dit avoir apprécié la façon dont j’ai baisé Laurence et qu’elle a trouvé ma bite de belle taille. Elle regarde son homme en lui demandant son avis et il confirme ce qu’elle vient de dire. Il avoue avoir adoré quand j’ai enculé Laurence et qu’il aimerait bien faire la même chose pour essayer. Laurence lui denamde alors si il n’encule jamais sa femme mais celle répond qu’elle ne voullait pas jusqu’à maintenant. Mais d’avoir vue Laurence jouir comme ça lui donne envie d’essayer. Je lui demande si elle veut essayer avec son mari ou avec moi et Laurence d’ajouter que si elle veut ma bite dans le cul elle prendra celle de som mari dans le sien. Pas de jaloux dit elle mais tout le monde à poils.Aussitôt l’homme se déshabille alors que sa femme hésite encore, mais une fois qu’il est nu il s’approche d’elle et la déshabille. Elle ne résiste pas et se retrouve nue elle aussi devant nous. Elle deamnde juste de baiser plus loin pour ne pas être vue. Nous nous éloignons alors du chemin pour nous cacher un peu dans le bois et sans attendre Laurence empoigne la queue de l’homme pour le branler. La femme est plus timide quand je m’approche d’elle et pose juste sa main ankara escort bayan sur ma bite. Je prends ses seins à pleines mains en même temps que son mari prend ceux de ma salope dans les siennes.La femme fini par prendre ma bite dans sa main et commence de me branler en même temps que son homme profite de Laurence plus directement en lui glissant la main sur la chatte. A la réaction de Laurence je sais qu’il vient de lui rentré au moins un doigt dans la chatte et je me dois de le rattrapper. Je fais de même sur sa femme qui frémit et se couvre de frissons lorsque mes doigts touchent sa vulve. Elle est trempée elle aussi signe qu’elle a aimé le spectacle et qu’elle a envie. Je la prends par la taille et la plaque contre moi en l’embrassant. Ma langue force le chemin de sa bouche et je lui roule une pelle ce qui la libère pour me répondre de la même façon. Après une série de baisers je lui demande de s’agenouiller pour me sucer ce qu’elle fait sans rien dire. Seul son mari que Laurence pompe elle aussi réagit en disant que c’est la première fois qu’il voit sa femme sucer une bite.Laurence abandonne alors sa queue pour dire à la femme qu”elle va la transformer en salope comme elle et lui ordonne de se tourner devant moi en se penchant. Elle joint le geste à la parole en se mettant à 4 pattes devant le mec. Elle attend que la femme soit dans la même position et nous demande de la baiser sans attendre. Ensemble nous enfilons les chattes chaudes de nos partenaires sous les gémissements mélangés de ces dames. Nous les limons bien fort sans hésiter mais la femme gémit plus fort et plus vite que Laurence. D’un seul coup je la sens jouir sous mes coups de bite. Elle est en furie, crie encore et encore tout en ondulant sur ma tige raide. Devant le spectacle Laurence exulte et ordonne de passer au petit de la même façon. Si Laurence est habituée à se faire enculer, ce n’est pas le cas de la petite femme qui est devant moi mais j’obéis. Son mari encule Laurence comme moi auparavent pendant que j’essaye de forcer ce petit trou vierge. Elle crie de douleur mais je force et mon gland gonflé fini par trouvé le chemin et à s’enfoncer en elle. Elle résiste mais je la tiens par les hanches en tirant pour ne pas qu’elle puisse s’écarter. Je donne de grands coups de queue dans son fion et d’un seul coup ses sphyncters s’écartent et je lenfile en entier. Elle crie toujours alors que je me fige au fond de son culpendant que Laurence gémit de plus en plus et fini par jouir de tout son corps. Le mec ne se retient pas et inonde son trou de balle de foutre en criant lui aussi. Devant la résistance de sa belle je lui demande de venir se faire sucer pendant que je lui déboite son fion de salope. Il se retire du cul de Laurence qui reste à genous avec la main sous ses fesses pour récupérer les jus qui sortent de son fion. Il se place devant sa femme lui tendant sa bite qu’elle ne veut pas sucer. Devant sa rétissance je ressors de son cul pour y rentrer à nouveau d’un coiup la faisant crier de nouveau. Je lui ordonne de sucer son mari et à contre cœur elle enfourne sa bite. Je commence alors à limer son cul sous ses gémissements mais rapidement je sens qu”elle prend plaisir à se faire enculer et à sucer en même temps.Son mari exciter par la pipe la traite de salope et lui escort ankara ordonne de le sucer plus vite. Il veut gicler dans sa bouche et qu’elle avale tout. Je vais plus vite dans son cul qui est maintenant bien dilater et mouiller par son propre jus et elle finie par jouir comme une folle sous la pression de ma queue et de celle de son mari. Sa chatte dégouline de cyprine et elle tremble en jouissant pendant que son mari la force à prendre sa bite plus profond dans sa bouche. Je ne résiste plus très longtemps et je fini par gicler dans son fion. Mon jus sort par giclées dans son intestin provocant un nouvel orgasme à la belle qui suce de plus belle. J’ai à peine terminé de me vider dans son cul que son mari vient à son tour dans sa bouche lui tenant la tête pour la forcer à ne pas retirer son membre de sa bouche. Il lui ordonne d’avaler ce qu’elle fait en faisant la grimace, mais lorsqu’il se retire de sa bouche elle empoigne sa bite et tire dessus pour extraire les quelques gouttes de foutre qui restent et lèche le bout du gland pour tout avaler.Une fois reposés de ces débats je demande à la femme si elle a aimé. Elle me dit que oui même si je lui ai fait mal au début mais qu’lle a encore plus aimé bore le sperme de son mari. Mais elle est prête à recommencée avec lui et d’autres car elle n’a jamais tant jouis que quand je l’ai enculé. Je lui souris en lui disant que je la comprends. Laurence lui explique alors que je suis bi ce qui fait que je sais très bien ce que ça fait que de se faire enculer et que j’aime ça. Son mari est étonné d’apprendre ça et me demande si quand j’encule un homme et une femme c’est pareil. Je lui réponds simplement oui mais qu’avec les hommes je préfère me faire prendre et remplir.Laurence propose alors à la femme de se gouiner entre elle pendant que son mari m’encule devant elle. Elle répond qu’elle aimerait bien voir ça car elle n’a jamais vue deux hommes ensemble. Mais elle ne semble pas prête à se caresser avec Laurence. Je me place donc à genoux et demande au mari de venir m’enfiler comme il a fait avec Laurence sous les yeux de sa femme. Il se place derrière moi et je lui ordonne de me défoncer le cul comme avec ma salope. Il pose sa queue sur ma rondelle et ouvre la porte sans avoir besoin de forcer beaucoup. Rapidement il est enfoncé au plus profond de mes entrailles. Je gémis en sentant sa bite me ramoner et je donne des petits coups de reins pour lui faire comprendre qu’il peut aller plus vite. Laurence dit à la femme de se coucher sous moi pour qu’elle puisse voir la bite de son mari s’enfoncer dans mon cul et surtout de prendre ma queue dans sa bouche sans rien faire. Elle sait que je jouis en me faisant enculer, autant du cul que de la bite ce qui arrive rapidement tellement je suis excité. Mon jus coule doucement de mon gland dans la bouche qui le recouvre et ui n’en perd pas une goutte. Peu de temps après le mec se vide en moi inondant mon fion de foutre sous mes gémissements insessants. Je jouis comme un fou et lui aussi trop heureux de m’enculer. Il se retire d’un coup dans un bruit de sussion et je pousse aussitôt pour faire ressortir son jus de mon trou. Je colle mon cul sur la bouche de sa femme qui reçoit la semence dans sa bouche et Laurence lui ordonne de tout avaler. Elle le fait sans hésiter même si ça sort de mon fion et avoue qu’elle adore.Cette fois la partie de jambes en l’air se termine car l’heure avance et nous sommes épuisés. Nous nous fixons un nouveau rendez vous à la même heure et au même endroit pour deux jours plus tard.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*