Le petit ami de ma filleJe m’appelle Catherine je suis avocate de mon état 45 ans mariée 2 enfants Christine et Sylvie 21 et 27 ans . Christine est institutrice quant à Sylvie Lenné elle suit les pas de son père pour être ingénieur , Nous avons toujours connu une grande complicité moi mon mari et mes filles, sortie en famille, les repas familiale et les nombreuses petites sorties ensemble . Ca c’était avant car depuis que ma fille Christine nous a présenté Marcus ma vie est devenue un enfer .Marcus et ce que je qualifierai de parasite et bien qu’il ne soit âgée que de 19 ans . On voit tout de suite au premier regard qui est voué à l’échec et je ne sais vraiment pas ce que ma fille peut lui trouver . Physiquement cela passe encore , par contre il n’est vraiment pas intelligent , on comprend tout de suite pourquoi il a arrêté ses études à 18 ans sans compter qu’il est toujours cy salle sur lui comment peut-on être aussi sale et cette odeur nauséabonde qu’il dégage et tout simplement horrible. Mon mari et moi avons bien tenté de mettre fin à cette union . Mais rien n’y a fait et le pire est que ma fille était folle amoureuse de ce type . Au cours des jours de sa rencontre nous avons vu notre fille changer de jour en bursa escort jour. Au début les changements vu minimes c’était plus dans sa façon de discuter elle prenait un langage qu’il m’était totalement ignorant jusqu’à maintenant toujours à dire des mots au putain, fais chier , …. et j’en passe . Elle qui a toujours été élevé dans les plus grandes traditions de la langue française. Et plus nous avancions dans le temps, plus nos rencontres était source de disque.Jusqu’à ce jour où nous avons eu une très forte dispute nous avions conviés notre fille et son ami même si celui-ci nous était insupportable à un repas de famille . Et quelle ne fut pas notre surprise de voir ce jour-là ma fille arrive habillé dans une tenue que je qualifierais de prostituées.Elle avait revêtu un chemisier blanc transparent , où nous pouvions distinguer clairement sa poitrine car non seulement le chemisier été transparent mais elle ne portait pas de soutien-gorge sans compter que sa jupe était tellement courte que malgré moi je pouvais apercevoir malgré ma gêne le haut de ses collants . Comment pouvait-elle se présenter chez nous dans cette tenue. Suite à cette dispute nous sommes restés une quinzaine de jours sans la voir ceci m’était insupportable bursa escort bayan et le plus dur est que même quand je téléphoner pour m’excuser je tombais toujours sur ce parasite qui ne cesse de me dire en boucle qu’elle ne voulait plus nous voir. Seule sa sœur aînée avait de ses nouvelles et quand on lui demander elle ne cessait de nous dire sans donner d’explication que c’était vraiment qu’un connard . Et plus le temps passe et sans nouvelles plus je m’angoisse j’étais devenu à un point que j’aurais fait n’importe quoi pour revoir un seul instant ma fille . Et c’est là que mon histoire débute en me rendant chez lui ce matin-là , Je tombe nez à nez avec lui dans l’escalier . Dans un premier temps il fut très surpris de me voir de même je fus surpris de le voir et c’est lui qu’il prit la parole en premier qu’est-ce que tu fais là ?Je suis venu voir ma filles .Je t’ai dit qu’elle ne voulait plus te voir alors maintenant tu fais demi-tour et tu dégages retourne dans ta haute bourgeoisie et dis-toi bien que maintenant ta fille et a moi .Là je me suis mis à sangloter en implorant de me laisser la voir même un petit instant . Mais rien n’y faisait , il ne cessait de me répondre de partir . Alors que j’étais görükle escort littéralement à bout je me suis mis à pleurer tout en continuant de l’implorer de me laisser la voir .Puis il se mit à rire en me voyant dans cet état . Après écoute tu sais il y a peut-être moyen .J’ai rapidement relever la tête dans sa direction oui s’il te plaît .Et c’est à ce moment que je suis mortifiée quand j’ai senti le contact de sa main droite se poser à ma taille et sans aucune gêne il a déposé sa main sur mon fessier . Je fus tellement surprise qu’aucun mot ne put sortir de ma bouche.Et le pire n’était que quand il s’est penché à mon oreille simplement pour me dire quel était le genre de petite culotte une petite bourgeoise comme moi pouvait porter . Et bien que j’avais envie de le gifler de le pousser voir de m’enfuir je savais que si je voulais revoir ma fille je devais rentrer dans son jeu je me disais qu’après tout ce n’était qu’une question et je me suis surprise à lui dire de la soie.Et là je crus m’évanouir quand j’ai soudainement senti sa main venir se poser sur ma poitrine où seul le tissu de mon chemisier blanc m’empêcher de recevoir le contact de sa main sur ma peauQue dirais-tu de me montrer cette jolie petite soit que tu portes tout ce petit chemisier et sans attendre ma réponse il déboutonna un par un les boutons de ma chemisier dévoilant est-il contour de ma poitrine où la couleur de mon soutien-gorge rouge vif était apparentÀ suivre

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*