Breeding

La salope se marieDepuis maintenant 6 mois j’ai une relation avec celui qui m’a déflorée et qui deviendra mon mari.A cette époque il y a peu de moyens de contraception facilement disponibles et il n’est pas facile d’aller dans une pharmacie acheter des préservatifs qui ont d’ailleurs mauvaise presse.Donc pas évident d’avoir plusieurs rapports sexuels à la suite.Mes parents s’opposent à notre relation. Ils l’ont appris par un jeune que j’avais éconduit car il me tournait autour avec insistance mais ce gars n’est pas du tout intéressant et de plus médisant.Mon père est autant jaloux avec moi qu’il l’est avec sa femme qui ne peut rien faire sans qu’il la surveille ou critique, c’est l’enfer à la maison mais je lui tiens tête poussée par la mère de ma copine Josée qui me conseille ( pas forcément toujours bien.)J’ai pris l’habitude, dés que je suis assise dans l’auto de mon chéri, de retirer ma culotte ce qui le fait sourire.Plusieurs fois il me demande de venir sans sous-vêtements, juste une robe ou un manteau s’il ne fait pas très chaud. Je retire ce seul vêtement pour son plus grand plaisir dés qu’il se gare.Cela l’excite beaucoup et il m’embrasse fougueusement. C’est avec énergie qu’il me caresse, qu’il masturbe mon clitoris et ma chatte dans laquelle il introduit un puis plusieurs doigts. Il me fait jouir au moins une fois avant de me pénétrer.Il s’acharne sur les tétons de mes seins qui sont douloureux à la fin de notre rapport. Puis il enfonce sa queue dans ma chatte et me défonce à grands coups de reins tout en m’embrassant à me couper le souffle, en triturant mes seins et surtout les tétons.Il fait des pauses et ne se retire pour éjaculer dans un kleenex qu’après que j’ai eu un autre orgasme. Il n’est pas facile de trouver du travail à la campagne surtout à cette époque sans formation ni moyen de locomotion, mon père me trouve un emploi de bonne chez un couple dans une ville située à une trentaine de kilomètres surtout pour m’éloigner de mon amant.En milieu de semaine mes employeurs sortent un soir pour aller à une réception, j’en profite pour demander à mon amoureux de venir.Je sors juste vêtue d’un manteau après avoir caché ma chemise de nuit et ma robe de chambre derrière les volets d’une fenêtre.Nous allons dans un endroit tranquille.Après de grandes embrassades, j’ai une énorme envie de lui et de sa queue, il me dispose sur le dossier du siège de telle façon que mon corps soit côté du siège arrière, mes fesses surélevées et mon intimité offerte à sa vue. Je me demande quel est son but.Ses mains écartent les lèvres de ma chatte et surprise il commence à lécher et embrasser celle-ci.Il continue et sa langue s’insinue dans mon vagin qu’elle fouille pendant un moment puis il lèche mon clitoris. Comme c’est bon ces sensations nouvelles.Il passe un moment à s’occuper alternativement de la chatte et du clitoris et sur celui-ci mon plaisir est le plus fort quand il le suce et le mordille avec ses dents. J’en oublie ma position inconfortable. De la cyprine s’échappe de mon intimité et coule entre mes fesses mélangée à sa salive.Malheureusement je ne lui parle pas de mon ressenti ce qui ne l’aide pas dans sa recherche pour me procurer du plaisir.Après s’être bien occupé de mon intimité avec sa bouche il me fait rasseoir les fesses au bord du siège avant qu’il a reculé au maximum, il se met entre mes jambes et sort son pénis.Il se positionne à genoux sa queue contre ma chatte et d’un coup sec me pénètre. Il se met en mouvement tout en m’embrassant ce qui me fait sentir et goûter ma mouillure.Ses mains s’activent sur mon corps güvenilir canlı bahis siteleri puis mes seins qu’il caresse.Ses doigts torturent un téton pendant qu’avec sa bouche et ses dents il agace l’autre.Mes fesses se soulèvent et mon corps se raidit, je suis prise de spasmes et je jouis, des jets de cyprine sortent de ma chatte.Il donne quelques coups de reins et éjacule, je sens les jets de sperme frapper le fond de mon vagin et couler en moi.Je suis surprise car c’est la première fois qu’il fait ça, il a du se laisser emporter par l’excitation.Après nous être essuyés je remet mon manteau puis il me ramène chez mes patrons.Dans la semaine qui suit je tombe malade et suis conduite à l’hôpital ou on m’opère de l’appendicite.Mon amoureux vient me voir tous les soirs et quand nous sommes seuls dans la chambre passe une main sous les draps pour me caresser le sexe et les seins.Retour à la maison, j’ai perdu mon travail.Mon père fait tout pour me séparer de mon amour, il va même jusqu’à me suivre quand je sors.J’use d’un stratagème: je vais chez ma copine Nadine, une jolie mulâtresse de mon âge, nous sortons par une venelle située derrière son jardin et en contournant le pâté de maisons ou je réside nous arrivons à la petite place ou j’ai rendez-vous.Pour me sortir de cette situation je demande à Pierre de me faire un enfant. Il hésite et cherche une solution.Pendant que nous faisons l’amour je l’enserre de mes bras et au moment ou il va se retirer pour éjaculer dans un kleenex je l’étreins et me cramponne à lui. Ne pouvant se dégager il arrose mon ventre de sperme.je prends un kleenex que j’introduis au mieux dans ma chatte pour que sa semence ne sorte pas et je remets vite ma culotte.Cela ne plait pas à mon chéri mais la fin justifie les moyens.Malgré sa méfiance je lui refais le coup quelques jours plus tard.Suite à cela il ne prend plus de précautions lors de nos ébats sexuels.Comme d’habitude beaucoup d’embrassades. Il caresse longuement mon corps, mes seins et mon sexe.Il martyrise mes tétons. Il masturbe beaucoup mon clitoris et doigte longuement mon vagin excité par le clapotis de ma mouillure avant d’introduire son pénis dans mon ventre.Il éjacule au moins deux fois dans mon vagin, entre deux assauts je m’évertue à le faire bander par des fellations que je stoppe toujours avant le moment fatidique car je veux qu’il se vide en moi.Même si ce n’est pas le but j’atteins au moins deux fois l’orgasme.Le problème c’est l’état de ma culotte et de mes cuisses lorsque je rentre chez moi sans parler de la sensation avec le sperme et la mouillure quand je marche.Ce qui devait arriver s’est produit: trois mois après je tombe enceinte.Vu mon jeune âge c’est le scandale et je suis montrée du doigt dans le bourg.Mon père essaie de me faire enfermer dans une institution pour filles mères mais devant mes menaces de m’enfuir et mes manoeuvres y renonce.Il cède et le mariage s’annonce seulement à la mairie mais devant l’insistance de ma mère ce sera également à l’église.Le mariage se passe très bien, c’est une belle journée pour nous.Le problème arrive au dernier moment concernant la nuit de noces.Nous devons passer la nuit de noces chez un copain de mon mari mais manque de chance un autre couple s’est installé pour le weekend dans la maison, nos plans tombent à l’eau. Comme les beaux frères nous ont confisqué les clés de notre futur logement nous nous rabattons par obligation sur la maison de mes parents sans le dire aux invités.Ce n’est pas évident de faire correctement l’amour dans ma chambre proche de celle de mes parents.Malgré güvenilir illegal bahis siteleri cela en essayant de ne pas faire de bruit je lui fais une fellation puis il me pénètre et éjacule trois fois dans une serviette. Le lendemain soir nous gagnons notre maison située près de celle ou il habitait.Une fois à l’intérieur il me dit:<>, il ne croyait pas si bien dire.Une fois au lit c’est la vraie nuit de noces.Debout dans la chambre mon mari m’embrasse fougueusement et je réponds avec ardeur à ses baisers.Il me déshabille et une fois que je me retrouve nue il caresse longtemps mon corps. Il enlève ses vêtements, son pénis se dresse fièrement.Il me pousse, je tombe en travers du lit.Il se met à genoux au bord du lit entre mes jambes. Il embrasse mes cuisses puis mon sexe.Sa langue fouille ma chatte et des doigts masturbent mon clitoris. la chaleur envahit mon ventre et accentue mes envies.Nous changeons de position: je m’allonge correctement sur le lit, il se positionne tête-bêche au dessus de moi. Sa queue est à hauteur de ma figure. Sa tête est entre mes cuisses, il lèche suce ma chatte et mon clitoris pendant que je pratique une fellation.Je le suce un bon moment puis son pénis gonfle et pris de tremblements envoie des jets de sperme dans ma bouche, j’avale et continue un peu à sucer.Il vient se placer sur moi et je sens sa queue pénétrer mon vagin. il commence les va-et-vient tout en caressant mes seins et agaçant les tétons qui sont déjà bien érigés et durs.Je commence à remuer car le plaisir augmente fortement. Il m’embrasse et de ce fait goûte à son sperme dont j’ai le goût en bouche.Pendant qu’il me défonce avec ardeur le vagin mon corps se soulève et je jouis. Imperturbable il continue un bon moment son travail de sape et le plaisir remonte vite dans mon ventre.Je jouis encore et il éjacule pratiquement en même temps dans ma chatte.A sa demande je me positionne à genoux devant lui. sa queue pénètre ma chatte, une main caresse un sein et triture le téton pendant que son autre main masturbe violemment mon clitoris.Avec cette torture je jouis encore pendant qu’il récupère le sperme et la mouillure qui coulent de ma chatte et en enduit mon anus.Prise par le plaisir je ne dis rien quand un doigt pénètre mon petit trou et commence des mouvements pour l’agrandir, au contraire la sensation de plaisir augmente.Deux doigts fouillent maintenant mon anus et j’ai l’impression qu’il est agrandi comme une bouche de métro.Sa verge quitte mon vagin et il la positionne sur mon anus. d’une poussée il s’introduit dans mon cul. c’est à peine douloureux. Je ne pensais pas me faire enculer un jour.Et c’est parti il me défonce le cul à grand coups de queue pendant qu’il continue à masturber le clitoris. C’est trop fort je jouis.Il ne s’occupe pas de ce qui m’arrive et continue à me sodomiser en s’arrêtant de temps en temps car d’après ce qu’il me dit il savoure d’être dans cet orifice.Il s’active longtemps dans mon anus avant d’éjaculer dedans sans se préoccuper de mes jouissances.Il se retire, m’embrasse, se couche sur le côté en me tenant et nous nous endormons.Pendant la nuit il se réveille plusieurs fois et le fait de toucher mon corps le fait rebander et comme je suis couchée sur le côté il replie mes jambes, mes genoux touchent ma poitrine, ensuite il introduit sa queue alternativement dans ma chatte et dans mon cul. Il me défonce longtemps et met mon ventre en feu pour m’amener à l’orgasme bien avant d’éjaculer dans un de mes orifices.Fatigués güvenilir bahis şirketleri nous nous réveillons assez tard.Comme il a droit à une semaine de congés pour l’occasion, nous passons beaucoup de temps au lit, ma chatte et mon anus sont à la fête. Même en mangeant je me retrouve assise lui faisant face à califourchon sur lui avec sa queue dans ma chatte ou lui tournant le dos son pénis dans le cul.Six mois après nous déménageons dans un autre village, entre-temps j’ai accouché.Ce qui m’inquiète c’est une phrase de mon chéri le jour de notre mariage:<>.Patiemment mon professeur m’éduque. Des claques sur les fesses ou des caresses me montrent si j’ai mal fait ou bien fait ce qu’il me demande.J’apprends à caresser, embrasser et lécher son corps en partant de sa figure en passant par son corps pour finir par ses cuisses, ses bourses et son sexe. J’apprends comment lécher et sucer un sexe en insistant sur les points sensibles ou avec voracité.J’apprends à le masturber en hâtant l’éjaculation ou en faisant durer le plaisir puis à avaler le sperme sans en perdre une goutte et à nettoyer la queue avec la bouche et la langue pour la laisser propre.J’apprends à remuer sous ou sur lui, les différentes positions, comment relever et replier les jambes pour qu’il aie une belle vue sur mon intimité et dans cette position il puisse également me pénétrer la chatte ou le cul.J’apprends à me masturber devant lui, à m’empaler sur lui.Je ne sais pas encore ce que fait une putain à un homme mais avec le mien la panoplie est étendue.Il m’emmène dans des lieux ou des prostituées tapinent en bordure de route pour que discrètement je constate comment elles font et que cela me donne des idées.Pendant deux ans nous faisons beaucoup l’amour, je prends beaucoup d’initiatives, il est content de moi et me dit qu’il ne pouvait pas tomber mieux et que côté sexe je suis devenue la bonne salope dont il rêvait.Un deuxième enfant naît.Une année et demie se passe encore avant que la situation ne se gâte.Dans le village ou nous sommes installés je commence à faire des connaissances et des amies.Comme maintenant mon mari est souvent en déplacement je passe beaucoup de temps avec Micheline (mariée cinq enfants) chez elle ou chez moi.Au début c’est parfait mais petit à petit les choses changent.Beaucoup de jeunes hommes viennent chez elle.Je m’aperçois qu’elle a des amants surtout un du village voisin et qui est un peu fêlé. Pourtant son mari est performant au lit et l’honore jusqu’à 10 fois dans une nuit.Elle m’encourage à profiter des jeunes qu’elle reçoit, je refuse.Elle a le vice dans la peau, pour me décider elle m’affirme que mon mari ne raterait pas l’occasion de sauter une belle fille et me propose d’envoyer sa fille aînée Marie Line (jolie mais connue comme étant une sacrée salope) chez moi quand mon mari est là et de les laisser seuls. Quand ils auront couché ensemble il ne pourra rien me refuser et je serais libre d’en faire autant.J’accepte puis je réfléchis et mesure les conséquences, je refuse.Micheline dit que j’ai des belles jambes et que je dois les montrer. Comme elle est douée en couture elle raccourcit encore mes jupes qui sont déjà courtes puis elle échange un de mes pantalons qui lui plait contre une de ses jupes mini et voyante, naïve je marche dans sa combine. Inexorablement elle m’amène là ou elle veut en venir profitant du fait que j’aie confiance en elle.Un jour mon mari vient avec moi chez elle, en sortant il me dit:<>.Je ne tiens pas compte de son avertissement.Mon tort c’est de faire trop confiance aux personnes et cela va me jouer des tours.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*