Délice du Fruit Mûre (Nicole)Apparaissant une nouvelle fois au super marché un vendredi. Rolande présente cette fois ci pour venir m’aborder. Lui faisant la remarque qu’elle n’était pas venue la semaine passée. M’affirmant qu’elle avait eu un imprévue. Voulant aussi savoir si je m’étais amusé avec son amie Henriette. Lui disant passablement. Me fixant un autre rendez vous pour samedi soir et discuter. La madame qui me caressait fortement le bras de sa main gauche. Visiblement prête à s’accoupler de nouveau. Une autre journée à patienter avant de me débaucher de cette vieille grand-mère de 64 ans. Cognant à sa porte au lendemain vers 18 heures. La petite dame de 4 pieds 11 pouces ouvrant…Rolande – Salut…Entre beau jeune homme…La madame portant une chemise blanche et un pantalon rose pâle. Assortie d’un doux parfum subtil. Totalement ouverte à se faire assouvir à nouveau. Dégustant une délicieuse soupe à l’oignon et des escargots à l’ail gratinés. Une coupe de vin blanc à la main. Elle semblait plus intéressée à discuter qu’à s’envoyer en l’air…Rolande – Alors…Le repas…Moi – Une nouvelle fois très bon…Rolande – Dis…Tu me trouve belle…Moi – Vraiment très belle…Rolande – J’ai pensée à toi toute la semaine…Moi – Ah…Bon…Rolande – J’étais un peu jalouse que t’es passer mon samedi soir avec Henriette…Moi – Ah…Je préfère votre compagnie…Si vous voulez savoir…Rolande – Contente de savoir çà…Elle a adorée se faire prendre par ton membre viril en passant…Moi – Ah…Heureux de l’apprendre…Rolande – Quand tu auras terminé…J’aimerais que tu passes voir ma voisine de pallier un instant…Moi afyon escort – Ah…Bon…Si vous voulez…Quinze minutes passées cognant à la porte de son amie Nicole. Une petite dame de 5 pieds 2 âgée de 72 ans. Veuve depuis plusieurs années. Un peu plus ronde que sa voisine. Mais avec une plus grosse poitrine, de plus grosses fesses et des grosses cuisses. De silhouette comparable à Ève-Marie Lortie. Châtaine aux cheveux courts et aux yeux bruns portant des lunettes. Habillée d’un chandail léger blanc et gris puis un pantalon noir. Aussi sympathique et jolie que son amie. Assis à sa table. La madame qui semblait déjà mouiller de la vulve…Nicole – Disponible pour discuter…Moi c’est Nicole…Moi – Enchanté…Nicole – Il y a une odeur d’ail…Qu’est ce que Rolande t’as préparée…Moi – Ah…Une soupe à l’oignon et des escargots à l’ail gratinés…Nicole – Avoir su…J’aurais pu lui suggérer autre chose…Un bonbon rouge…Moi – Si vous voulez…Merci…Nicole – Il paraît que tu aimes baiser des vieilles…Moi – Je suis disponible…Sans pour autant en faire une profession…Nicole – T’as 23 ans…Tu fais un sport quelconque…Moi – Des arts martiaux…Trois jours semaine…Nicole – T’as un physique vraiment très attrayant…Si je te payais 100 dollars…Ferais tu ce que je veux…Moi – Çà dépend quoi…Je n’ais que deux relations sexuelles à mon actif…Alors…Je suis seulement en processus d’apprentissage…Nicole – Ah…Si peu…C’est Rolande qui t’as initié…Moi – Exactement…Il y a de celà deux semaines…Nicole – Hey bien…Voudrais venir avec moi au salon…Nicole qui se préparait un escort afyon café pour elle seule. Notant qu’il y avait une petite statuette de chatte blanche au centre de sa table de cuisine. Positionnée avec le fessier bien cambré. Assise sur son fauteuil en m’indiquant de me déshabiller et de garder mon sous vêtement. J’étais quand même docile et soumis vis à vis la situation. La dame que je ne connaissais que depuis peu. Buvait son liquide chaud en me reluquant de bas en haut. Un album de Shawn Phillips jouant dans son radio. Sa jambe gauche croisée sur sa droite. La cheville vacillante. M’adressant la parole un instant…Nicole – Wow…T’es super bien bâti…Voudrais tu te masturber devant moi…Moi – Enfin…(Rougissant un peu de la situation)…Nicole – Allez…Laisse toi aller…C’est Rolande qui veux te faire subir cette situation…Moi – Ok…Si vous voulez…Caressant ma tige pour la faire dresser. Branlant celle ci tout doucement devant ses yeux dans la pénombre. Je voyais que la madame ne manquais aucun instant de l’interaction. S’allumant une cigarette tout en la laissant dresser dans les airs. Au bout de son index et son majeur droit le poignet plié. Léchant ses lèvres un instant pour les humidifier. Abaissant son pantalon aux bas des hanches. Pour ensuite se caresser tout doucement la chatte de sa main gauche dans sa petite culotte. L’interaction se déroulant sur près de quinze minutes. Nicole arrêtant alors sa stimulation les doigts mouillés…Nicole – Tu peux retourner voir Rolande…Elle t’attend chez elle…Et j’ai entendu votre ébat d’il y a deux semaines en passant…Rhabillé entrant afyon escort bayan chez Rolande sa porte déjà entrouverte. La madame qui m’attendait gémissant dans son lit. En se masturbant d’un imposant godemiché de verre. Les deux cuisses bien ouvertes. De la cyprine mouillant sa couverture et son entrejambe. Lançant l’objet contondant sur le sol. M’indiquant de venir la fourrer sur le champ.Une vrai baise solide frétillant mon membre tel un saumon remontant une rivière. Le dossier du lit qui frappait à répétition sur le mur devant. La madame qui jouissait d’une voix vive et soutenue en s’agrippant de mon fessier. Éjaculant en elle en à peine dix minutes. M’indiquant que je devais repasser demain soir. Qu’elle serait alors présente en compagnie de son amie Nicole.Fourrant les deux femmes pendant une bonne partie de la nuit. Deux vieilles chattes en chaleurs qui voulaient littéralement se faire défoncer. Notant que les deux femmes pouvaient faire des fellations remarquables. Et que leurs petites statures pouvaient me permettre de les prendre dans toutes les positions. Avec la douzaine d’huîtres que j’avais ingurgité juste avant l’ébat. Ma tige était bonne pour rester dure et droite pendant un bon moment. La musique de Shawn Phillips qui jouait à nouveau en sourdine dans mes oreilles. Fourrant solidement Nicole en levrette. Positionnée comme la statuette de chatte sur sa table de cuisine. En m’agrippant fermement de ses hanches dodues. Des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. Le corps de la dame s’affalant sous l’intensité de mes vibrations. Éjaculant mes semences en elle en saccade quelques instants plus tard. Caressant sa poitrine molle et embrassant ses omoplates. Visiblement satisfait du devoir accompli.Fait à noter que les deux dames adoraient me savonner le corps. Une fois arrivés à la douche après coups.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*