Asian

Voyageur Esseulé (8)Madeleine me contactant en journée. M’ayant trouvé cinq autres femmes en manque voulant se satisfaire de mes services. Ajoutant que deux des personnes du groupe semblaient me connaître déjà. Et que cette fois-ci, le voyage était proscrit voulant seulement se taper un petit jeune pour une soirée en groupe dans la région. La somme monétaire déboursée plus importante vu la condition de ne pas avoir de forfait voyage. Madeleine me demandant de passer chez elle pour venir la fourrer avant et me faire part des informations vis-à-vis les cinq femmes matures en manque. Défonçant Madeleine dans son pieu pendant une bonne demi heure pour ensuite nous doucher. Me faisant par après des informations sur les cinq dames. Évidemment, je connaissais déjà deux personnes sur le tableau. Connie, une de mes anciennes professeurs d’anglais. Grosse dans la quarantaine avancée avec une grosse poitrine. Disons un 6 sur 10 dans l’ensemble anglophone parlant un français parfait. Elle mesurait 5 pieds 3 environ et avait les cheveux longs et les yeux bruns. L’autre s’appelant Mélanie, grosse début quarantaine m’ayant déjà coupé les cheveux par le passer étant coiffeuse. 7 sur 10 pour celle là mais une femme paraissant assez vorace du cul puis-je ajouter. Mesurant 5 pieds 7 environ avec les cheveux longs bruns et les yeux bleus avec beaucoup d’expérience vu son attitude en générale. Elle avait une grosse poitrine et un gros cul mais était sûrement ultra chaude au lit. Elle était à mon avis beaucoup trop bronzée et avait le plus gros embonpoint du groupe. Ensuite deux soeurs, Chantal et Francine cousines de Mélanie. Deux blondes dans la cinquantaines paraissant plutôt bien malgré un petit surpoids. Deux femmes pouvant passer aisément pour des jumelles mais ne l’étant pas. Deux femmes avec une grosse poitrine illegal bahis et les yeux verts portant des lunettes noires mesurant 5 pieds 6 environ. Deux superbes femmes malgré leurs âges et leurs gros seins tombant. Deux femmes ultra baisables d’un âge où l’étonnement et les surprises sont grandement diminués. Puis Gisèle dans la cinquantaine aussi. La plus élégante du groupe. Anglophone aussi mesurant environ 5 pieds 7 avec les cheveux châtains coupés courts et les yeux bruns. Elle avait une petite poitrine et un corps svelte étant puis-je ajouter la femme paraissant la plus sérieuse du groupe.Rencontrant Connie et Gisèle dans un bar en soirée voulant me faire part de leurs projets. Camping plage et chalet était sur le menu, mais voulaient s’assurer avant si je valais vraiment le coup au lit. Ayant réservés une chambre d’hôtel nous y dirigeant. Gisèle et Connie me suçant à tour de rôle puis me chevauchant. Elles semblaient prendre leurs pieds l’heure et demi de débauche passant. Avouant en fin de parcours la baise de bienvenue terminée à Connie avoir déjà une de mes professeurs 15 ans passés (mais elle le savait déjà). Me fixant rendez-vous sur une plage de nudiste très peu achalandée et hors saison très tôt en matinée. Arrivant voyant les cinq dames dans leur plus simple appareil. Les cinq femmes avaient leurs chattes velues taillées courts, me regardant avec un intérêt certain ma queue de grosseur moyenne et mon corps svelte et musclé plutôt attrayant. Enthousiastes, voulant seulement parler pour le moment et profiter du soleil de chaleur très moyenne. Les cinq femmes un peu frigorifiées étaient toutes clairement sur les hautes la pointe de leurs seins pointant en ma direction. Discutant de tout et de rien me bombardant de plusieurs anecdotes sexuelles. L’odeur de chatte mouillée de plus illegal bahis siteleri en plus présente se propageaient dans le cercle du groupe sur le sable froid se réchauffant de leurs corps en chaleurs. Ma verge était tendue au maximum leurs discours toujours axés sur le sexe faisant augmenter ma chaleur corporelle dans les 400 degrés celcius. Connie et Mélanie se baignant la plage discrète complètement déserte. Chantal me suggérant de venir l’accompagner pour une marche vers une destination X. Discutant de tout et de rien nous dirigeant 15 minutes plus tard derrière une falaise. M’embrassant pour ensuite me faire une fellation douce et appliquée. Venant la pénétrer pendant une bonne vingtaine de minutes extirpant quelques soupires de jouissances assez satisfaisant de sa part. Prenant une courte saucette dans l’eau froide l’ébat terminé pour rebrousser chemin vers le quatuor de femelles en chaleurs. Chantal le regard brillant et le sourire fendue jusqu’aux lèvres. Elles savaient toutes que je venais juste de la fourrer et qu’elle avait aimée. Reprenant la discussion, Gisèle avait un petit chalet à quelques cinq kilomètres d’ici nous y dirigeant. Voulant par contre revenir sur cette plage pour y camper tous ensemble en soirée. Rendu au chalet quand même assez grand de deux étages près d’un lac en forêt. Les cinq femmes toujours prêtes à converser préparant le dîner sur un BBQ et un feu de bois à l’extérieur. Du steak avec des pâtes puis du vin en attente de la future orgie en préparation. Connie et Gisèle avec moi à l’intérieur plutôt tactile étant les initiatrices du projet. Elles m’embrassaient toutes les deux comme deux femelles en ruts prêtent à se faire assouvir sauvagement. M’amenant vers l’unique chambre du deuxième étage avec hâte. Baisant les deux dames pendant une bonne canlı bahis siteleri vingtaine de minutes. Connie en missionnaire avec ses deux jambes bien ouvertes et mon cul bien en mains puis Gisèle en levrette assez rudement. Gisèle exprimant quelques Hummmmmmm ouiii Ouiiii oUIiiiii Ouiiiiiii Me retirant venant éjaculer dans la bouche de Connie en fin de session plutôt intense terminée. Me conseillant d’aller ensuite me laver vers la douche commune extérieur à l’arrière du bâtiment, car la soirée devrait être longue me disaient t’elles. Me douchant en compagnie des deux dames à l’abri des regards. Elles étaient toujours aussi tactiles et chaudes, me savonnant le corps de leurs mains délicates tout en m’aspergeant de l’eau de douche pour me nettoyer. Deux femmes super attentionnées le clitoris et les mamelons en érections, suggérant deux femmes hyper excitées de ma présence. Venant m’embrasser à tour de rôle avec fougue et passion. Gisèle était hyper chaude et j’avais encore envie de la fourrer son odeur invitante gardant ma verge dur comme du bois en sa seule présence. Nous dirigeant vers le repas pour dîner. Les trois autres femmes semblaient presque choquées de nous avoir entendus baisés 30 minutes plus tôt. Les deux femmes quand même assez vocales au pieu, regardant leurs consoeures avec un petit regard espiègle. Expliquant avoir aimer jouir en ma compagnie et avoir profiter du moment pleinement. Et que ma jeune queue vigoureuse pouvait venir les pénétrer n’importe quand si je le voulais. Discutant tout en mangeant, le repas était succulent en passant. Deux femmes n’avaient toujours pas vues d’action et une très peu. Les sentant sexuellement tendues, les cinq femmes me réservaient un trip à six dans le chalet en soirée dans une orgie assez intense tout à fait planifiée. Les trois cousines un peu plus esseulées jusqu’à présent, n’attendaient que la fin du repas pour emboîter le pas dans la chambre du deuxième étage je crois. Mélanie était clairement la moins baisable du groupe, mais bon. Si elle avait payée elle aussi venir se faire fourrer.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*