Voyage Humanitaire de l’Afrique du Sud (5)Nous réveillant au lendemain matin pour ensuite nous doucher et déjeuner. Discutant avant de retourner sur le site à 15 minutes de marche. J’observais Geneviève particulièrement tendue attendant probablement notre retour au pieu avec impatience. La journée n’était même pas commencée que je sentais déjà une odeur de chatte en chaleur se dégager de son corps. Le bout de ses petits seins étaient en érections et la sueur du dur labeur perlant sur son corps. La journée finalement terminée retournant au bar du soir passé pour discuter toujours. Commandant une soupe à l’oignon chacun puis des sushis de thon rouge pour moi et des fajitas au poulet pour elle. Regagnant notre bercail pour reproduire l’inévitable. Conversant toujours avant de nous déshabiller nus tout les deux le crépuscule montrant son arrivé. Geneviève me gratifiant d’une fellation en début d’hostilité à genou à côté du lit. Suçait remarquablement bien et tout en douceur ses mains délicates appuyées contre mes cuisses musclées. Se déplaçant dans le lit ensuite ouvrant ses cuisses. Venant d’une caresse bursa escort buccale à mon tour sur sa chatte toute trempée son clitoris en érection. Hummmmmmm Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii y insérant deux doigts bien profond entre ses lèvres roses humides. Hummmmmmmm Ouiiiiiiiiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii La sentant prêt me préparant à venir l’assouvir me disant que non. Venant l’embrasser pendant plusieurs minutes nous étreignant avec chaleur. Ma verge à sa porte d’entrée ne savait que faire de cette inaction presque prête à éjaculer à tout moment. Nos deux corps chauds enlacés respirant l’amour. Geneviève me suggérant de venir sur le ventre pendant qu’elle allait me masser le dos car nos travaux étaient quand même assez physique et exigeant. Me déliant les muscles sa chatte mouillant sur mon bassin. S’acharnant présentement sur mes cuisses et mes mollets endoloris. Elle savait si faire me demandant de me tourner sur le dos 15 minutes plus tard. Me massant le torse sa chatte mouillant toujours avec de petit mouvement de vas et viens de son pubis sur ma verge tendue. Venant m’embrasser brièvement escort bursa pour ensuite me gratifier d’une deuxième fellation. Se levant debout sur le lit pour se masturber au-dessus de moi de la cyprine coulant en gouttelette ou bien long filament sur mon corps. Venant déposer son entre jambe sur mon visage tout en bougeant son cul avec ardeur me demandant de lui manger la chatte. Ses vas et viens était brusque et elle semblait prendre son pieds son respire devenu plus intense. 15 minutes à me faire marteler le visage pendant qu’elle me masturbait la verge de sa main droite en tenant les barreaux du lit de sa main gauche gémissant. Allez vite prend moi, prends moi.Sans attente changeant de position pour venir la pénétrer d’un coup sec en levrette. Son cul était cambré au maximum m’appliquant à venir la défoncer sans retenu comme une chienne. La tension sexuelle devenue tellement intense entre nous deux que les murs tremblaient sous mes mouvements fougueux. Son visage était enfoui dans un oreiller jouissant à voix haute Ouiiiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiiiiii Ses fins bursa escort bayan de vocalises évoquant des frissons sentant ses jambes trembloter pendant les introductions furtives. Geneviève apposant sa main droite sur ma hanche pour ainsi guider les rythmes de poussés. Les bruits de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce à répétitions jouissant ses cheveux baignant dans la sueur. Baise moi Ouiiiiiiiiiiiiiiiii Baise moi en l’agrippant par les cheveux pour enfin venir dans sa belle chatte rosée poilue n’ayant pas fourrée depuis des lunes.J’en avait réellement besoin me dit’t elle. Se dirigeant vers la salle de bain pour se laver. Revenant au pieu pour venir se coller et m’embrasser. On recommence demain soupirant visiblement épuisée.Geneviève me réveillant tard dans la nuit en me caressant délicatement la verge en semi érection. J’ai encore envie venant me sucer la queue avec fougue cette fois ci pour ensuite venir me chevaucher promptement en se posant sur mon pieu. La tête du lit frappant sur le mur le matelas grinçant sous sa croupe en mouvement. Elle n’avait pas baisé depuis longtemps et sa paraissait car elle avait la chatte en feu. Venant au bout de 20 minutes son regard ravi d’être à nouveau souillée. Venant m’embrasser pour ensuite tomber endormie à mes côtés le visage visiblement comblé.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*