Trois expérience avec Marc dans la même journée !Suite de mes aventures organisées par Marc boss du bar de PigalleRecevant un appel de Marc, qui me demande si je suis toujours d’accord pour poursuivre ces rencontres insolites ?Il me demande si je souhaite qu’il me fixe une date, ou si je peux passer le voir pour en discuter, en établir les conditions, si toutefois j’ai l’occasion d’aller sur Pigalle? Curieuse d’en savoir plus, je lui dis pouvoir passer le voir ce jour même, il me donne rendez vous à 15 heures devant chez lui.Bien que ne faisant que d’aller le rencontrer, je décide de mettre des dessous sexy, mais avec un tailleur classique quoique ça donne un ensemble assez jeune bourgeoise coquine, du fait de la coupe près du corps, assez moulant?Durant tout le trajet en métro, je ne cesse de tirer sur ma jupe qui a tendance remonter, quand je suis assise jusqu’à la limite des bas!Heureusement qu’à cette heure il n’y a pas beaucoup de monde, car, beaucoup de regards se portent sur mes cuisses légèrement dévoilées, au point que certaines femmes plus âgées, me lancent des regards réprobateurs, je n’y puis rien c’est la coupe moulante qui en est la cause, ou bien ai je pris quelques kilos depuis la fois précédente que je l’ai porté ? Peu importe !Quand j’arrive, je le vois semblant m’attendre et il arbore un grand sourire pour m’accueillir, ce qui est toujours plaisant.Nous montons chez lui il m’offre une vodka orange, et me dit vouloir mieux me connaître, savoir les raisons de mes agissements?< Qu’est ce qui t’attire dans ces pratiques, Le fric ? le sexe ? >< Non avant tout le jeu, l’attrait de l’inconnu, la peur, et le sexe mais je ne tiens pas non plus être déconsidérée, être prise pour conne !Donc je refuse de faire ça sans contrepartie, même si ça me plait ! Ceux qui ont un job qui leur plait, ne le font pas pour rien? >< Ok mais tu veux le faire régulièrement? plus souvent? Ici aussi ?>< Non du tout; de temps à autre, avant tout pour la découverte >< Bon et si je te présentais à des hommes intéressés par une fille comme toi ce jour, serais tu d’accord? Peux tu être libre ce jour?>< Oui pourquoi pas? mais je devrais faire ça ici ?>< Non nous allons aller chez eux ,ou plutôt chez celui qui reçoit >< Ok alors suis moi nous allons y aller vous présenter réciproquement, nous verrons si vous tombez d’accord ? >Nous partons en taxi et arrivons assez rapidement sur les lieux.Entre temps il leur avait téléphoné et nous étions attendus !Le maitre de maison était devant sa porte nous fait entrer et nous conduit à l’étage où trois hommes étaient sur un canapé;Ils se lèvent en me détaillant et Marc fait les présentations .< Donc tu aimes le sexe et tu as envie d’en vivre ? > < Non pas du tout j’aime le sexe, je suis étudiante je ne désire pas du tout en faire un métier, mais je ne veux pas m’offrir pour rien, je tiens à être respectée et recevoir une récompense,remerciement>< Bon mets toi à l’aise, montre nous les charmes que tu caches >Je retire ma veste et mon chemisier ainsi que ma jupe, ne restant qu’en guêpière, bas et culotte, voyant leurs regards admiratifs ?Tu es très belle, mais quand peux tu être libre en journée? soirée ?Selon mon temps de libre je peux m’organiser si je le sais un peu à l’avance, je pourrais me libérer plus aisément en soirée !Donc toi c’est de préférence avec plusieurs si j’ai bien compris?Combien de personnes acceptes tu au maximum ?Je ne sais, ça dépend des pratiques ou demandes: huit maximum!Ouah tu es gourmande, il n’est pas facile de trouver autant d’hommes de libre aussi facilement, quoiqu’en soirée ?Qu’acceptes tu ou quelles pratiques refuses tu absolument ?A peu près tout sauf la sodomie, la zoo, s**tologie, l’urologie passive par contre je la pratique…être prise en photo ou vidéo !Dommage comment te montrer à d’autres, si tu veux de nouveaux postulants ? Je ne sais si vous avez un polaroïd faites en une ?Ah oui bonne idée on va faire ça mais tu risques d’avoir du monde?Je fis un sourire et dis ce sera avec plaisir, que d’en rencontrer de nouveaux mais pas plus de huit le même jour !Bien noté mais la sodomie, tu ne l’as jamais fait?Si bien sur mais exceptionnellement !Bon compris donc nous verrons ça un jour ?Et aimes tu qu’on te parle ,qu’on t’insulte te questionne ?Oh oui j’adore ça car ça m’excite ,et excite les autres !Et si nous commencions aujourd’hui qu’en dis tu ?Euh…oui si vous voulez ,pourquoi pas ?Bon il ne te reste qu’à virer ta culotte garde le reste ..Aussitôt dit aussitôt fait ,mais eux même ont mis à peine plus de temps à se déshabillerEntre temps ils fouillèrent et après avoir trouvé le polaroid et de quoi l’utiliser ils m’ont indiqué de prendre des poses, et nevşehir escort firent quelques images je suppose tout le film ?Tout ceci ne restait pas sans m’émouvoir, et commençait à me sentir troublée; Tu sais que tu es une belle putain, montre nous si tu es aussi salope que belle; allez viens nous sucer puisque tu aimes bouffer des bittes viens avaler nos queues, et fais ça avec talent!A genoux je viens face aux trois et tenant un sexe dans chaque main, je pose mes lèvres sur celui du milieu, faisant quelques coups de langue, peu à peu le faisant entrer dans la bouche, le faisant coulisser ,en mettant beaucoup de salive, le sentant buter au fond de ma gorge, je ralentis les mouvements pour le laisser entrer totalement en moi en l’aspirant dans ma gorge profonde!Il leur dit: putain la salope elle a du métier sa gorge est un puits à bittes oh qu’elle est bonne!Elle va me faire partir si elle continue!Allez change sans quoi je vais t’inonder, et je me dirige sur un autre pendant que leurs mains me pelotent, malaxant mes fesses, la peau, le dos, et que mes seins sont tripotés, pris en main, tétons pincés! Ouah elle a les miches qui bandent reluquez ces nichons de pute!Forcément avec le traitement infligé, je ne puis que les sentir durcisUn vient s’allonger entre mes jambes et passe sa langue entre mes lèvres vaginales disant que je suis ruisselante et fouille vers le clito!Je suis très excitée de cette situation de m’abandonner, à des types étant des inconnus quelques minutes plus tôt, je change de phallus et m’occupe de laper l’autre sexe, en le tétant sans retenue ce qui lui fait dire que si je continue je vais l’avaler en l’engloutissant !Puis (enfin!) je sentis un pénis chercher son but entre mes cuisses je me cambre, sens entrer cette verge que je souhaitais cambrant les reins pour l’aider à mieux me pénétrer, tout en poursuivant de sucer le sexe devant moi et toujours aussi attisée par leurs paroles!Commentaires qui les incite à tenter d’en dire plus encore, comme une sorte d’émulation ,me faisant discerner ,voir découvrir parfois des termes dont j’en ignore même le sens ou la définition ?Progressivement je reçois des flots de foutre en bouche, et dans la chatte, ce qui me rend heureuse de les satisfaire, et me donne encore plus envie de me montrer la plus garce, de celles qu’ils aient pu rencontrer !Ils m’ont prise dans toutes les positions, jusqu’a me demander de me faire chevaucher sur l’un d’entre eux, un autre venant me prendre par devant, dans une double pénétration, me faisant m’allonger légèrement, pour être aussi prise en bouche: baisée comme si elle était un autre vagin!Tous les cinq ont eu droit à ma bouche et mon entrecuisse !J’ai terminé recouverte de foutre, conduite dans la salle de bains où j’ai été savonnée fouillée intimement, avant d’accepter leur demande de leur faire déguster le goût de mon champagne…Bien entendu, ils m’assurèrent avoir été comblés par l’étalage de mes facettes; étonnés de ma jeunesse que je n’ai pas précisé quelétait il précisément !Une fois revenus chez Marc, il me dit avoir été impressionné par mon après midi, me proposant de contacter son ami afin de savoir si ce soir serait possible d’organiser une nouvelle soirée?Vu état dans d’excitation dans lequel je me trouvais: j’aurais tout accepté…même lors de cette fin d’après midi…Du coup je lui suggérais de nous rendre la la boutique ou nous avons fait connaissance, sachant que je n’aurais pas de mal à me faire offrir de la lingerie destinée à changer celle souillée de ce jour!Je me doutais, qu’entre lui et le patron, en me montrant « gentille » je n’aurais aucun mal si je ne trouvais pas des voyeurs pour me faire offrir de nouvelles tenues sexy. Qui ne tente rien n’obtient rien! Nous voila partis vers cette boutique, où je fus très bien accueillie par le patron, car à cette heure de sortie des bureaux il y avait pas mal d’affluence…Donc je me mis à flâner entre les allées regardant ce qu’il y avait de plus sexy, suivie par les regards intrigués de tous les clients ;d’autant que je suis l’unique fille présente…Le patron me dit d’une voix assez forte: pour être entendu de tous: Voulez vous aller à l ‘étage essayer ce qui peut vous plaire?Comme par hasard plusieurs hommes gagnèrent le niveau supérieur ,comme étant intéressés par ce qui s’y trouve !Le patron me conseille de choisir ce qui est susceptible de me séduire, il m’apportera mes choix dans ma taille ou pointures.Je monte donc avec quelques articles supposés être à ma taille, je suis suivie par la presque totalité des clients, vite rejoints par le maitre des lieux qui leur précise que ne pourront rester me voir faire des essayages, que ceux souhaitant escort nevşehir m’en offrir, ce qui oblige ceux qui sont soit fauchés, soit radins, de redescendre mais relativement peu nombreux, ce qui s’annonce bien, car il en restait une bonne dizaine ou plus …j’allais pouvoir renouveler « ma garde robe »?On m’avait tellement amené de tenues qu’il n’était pas possible de tout entrer dans la cabine, de laquelle je laissais le rideau assez entrouvert sans que je puisse être vue toute nue..Il manquait que des bas, qu’on est allé me chercher, soit avec couture ou pas, de différents coloris, ma préférence allant au noir qui peut s’assortir avec toutes les tenues.Je me déshabille enfilant une guêpière noire et bleu roi, puis laissant le rideau un peu plus ouvert, posant un pied déchaussé: je roule un bas que j’essaye de la façon la plus sensuelle, de faire rouler sur ma jambe, puis sur la cuisse et pareil pour l’autre, je sors demandant a un mec les yeux exorbités s’il veut bien mes les agrafer aux jarretelles, ce qui faisait rager les autres de jalousie …Ceci effectué, je fais un petit défilé, posant la question à tous, de ce qu’ils souhaitent m’offrir?La plupart décident de se mettre plusieurs à faire un « pot commun » donc ils peuvent rester au défilé !Je reviens à la cabine, et cette fois je choisis un corset de cuir noir qui laisse les seins libres, juste soutenus, je sors demandant celui ou ceux aptes à m’offrir des « vêtement » précisant qu’il devraient me l’ajuster et le lacer: deux ou trois se portent volontaires..Devant les autres je leur demande de venir, non sans leur exhiber mes seins sous les yeux, puis faisant en sorte qu’ils puissent palper et caresser ma peau…me retournant pour leur tendre ma poitrine.Timidement au début deux commencent par me caresser, puis une bouche remplace la main essayant d’avaler un sein ce que j’adore! Ma main s’égare constatant que mes effets ont des résultats!Les autres tentent de s’approcher retenus par le patron, par contre je m’offre plus encore aux trois volontaires pour m’offrir ce cadeau plus onéreux, laissant leurs mains « s’égarer » sur mes cuisses ,et l’entre jambes, bientôt des doigts commençant à fouiller entre les lèvres.Je me cambre démontrant mon désir, mes mains se perdant sur les bosses de leur pantalons!Un m’aide à accéder à son sexe que je saisis pour le caresser puis un second et le troisième…Je m’accroupis posant ma bouche sur la tige face à mes lèvres, et la fais entrer dans ma bouche langue passant sur le gland turgescent le faisant coulisser en l’aspirant, ce qui fait soupirer celui que je suce prenant les deux autres en main pour sentir leurs érections, tout en les masturbant sans retenue avec passion.Etant donné où j’en étais le patron nous ouvre le petit salon derrière les cabines d’essayage, pas assez vaste pour que les autres ne puissent que rester à l’entrée, mais pouvant tout contempler!Je m’allonge sur le canapé écartant mes jambes ,ce qui permet à l’un d’eux de venir lécher mon intimité, inondée, qui n’a pas qu’une envie que d’être remplie…surtout en voyant les autres en rêver!N’en pouvant plus, je repousse en douceur mon lécheur, essayant de le saisir pour le guider, ce qu’il comprend de suite, et vient entrer en moi qui n’attendait plus que satisfaire ce désirL’homme est à la fois étonné et ravi, me pilonnant de plus en plus vite, parvenant très rapidement à la jouissance…laissant en sortant quelques traces de son passage, ce qui semble rendre les autres fous d’excitation..J’attire vers moi un de ceux s’occupant des seins, en le guidant dans ma chatte, dont il commente à haute voix qu’elle est brulante… lui aussi après quelques aller-retour éjacule très vite!Je fais donc venir le dernier, ravi d’être tout seul à disposer de moi et qui commence par me traiter de tous les noms: de salope, putain chienne, catin, ce qui finit par décider ceux à l’entrée d’accepter de vouloir m’offrir tout ce que je pourrais désirer même des cuissardes!Ne voulant pas les « ruiner » je leur dis que je leur ferai partager leur cadeau et me partager également…Donc quatre de plus ont pu également me baiser! Ces fornications me rendaient très excitée!Finalement je suis partie, juste en conservant une seule tenue de lingerie les paquets étant trop nombreux et volumineux étant à pied!Revenus chez lui, il reçoit une réponse pour accord, d’aller chez son ami…ce qui pour moi semble excessif, mais excitée comme je suis je ne puis qu’acquiescer favorablement, déjà impatiente de montrer cette nouvelle tenue!Quoique si ce ne sont pas les mêmes, pour eux rien ne changera mis à part de me découvrir ?Que le temps m‘a semblé long lors de ce trajet que je n’ai même nevşehir escort bayan pas mémorisé, donc je ne sais pas où je suis sauf que c’est le 78 ?Comme d’habitude les lumières du jardin sont allumées, et le maitre de maison sort nous accueillir, grâce à la caméra de l’entrée !J’ai bien sur remis mon tailleur par dessus ma nouvelle tenue sexy !Donc c’est assez « femme » que j’entre dans la salon dans lequel j’ai un mouvement de recul de voir autant d’hommes! J’avais, il me semble, avoir précisé pas plus de huit, tout en espérant que ça n’arrive pas souvent..En fait il sont dix plus Marc et le maitre de maison !Je peux considérer que la journée ne fut qu’une mise en train !Pour le moment ils parlent entre eux de moi ,comme si j’étais sourde tout en me regardant ,et le fait de retirer ma veste fait grimper la température…je n’ose en faire de même pour la jupe bien qu’il va bien falloir, donc autant l’accepter, ce que je fis, et vu la tenue plutôt adaptée: car très « pute » hausse le ton de leurs paroles, devenant très gênantes mais je ne baisse pas le regard en les dévisageant !Face à mon hardiesse: l’un dit aux autres que je semble très effrontée !Le propriétaire vient calmer leur ardeur en disant vous verrez que cette jeune fille possède beaucoup de talent: c’est une surprise !Le couplet habituel du jeu des questions arrive me demandant si je fais ça souvent, et depuis quand, avec qui, combien etc…Je répond que je ne suis pas venue pour être interviewée, qu’avant de porter un jugement, peut être faudrait il attendre plus tard ?Intérieurement je n’en mêne pas large, car tous semblent vicieux si j’en crois leurs regards?On me dit ce soir nous allons te manger: tu vas être notre entrée plat et aussi le dessert et un vient de la cuisine avec un plateau ?On me demande de m’étendre sur l’épais tapis, puis plusieurs viennent me badigeonner de confiture, et tous se mettent à me lécher ce qui fait des chatouilles, ce qui est nouveau pour moi, et à la fois assez amusant, et peu à peu excitant?Comme certains font semblant de ne pas comprendre la règle du jeu, des langues s’égarent sur mon entre cuisses, car les seins ont eu droit au dessert sucré, ce qui ne les empêche pas de s’ériger !Tant mieux car ça colle, très vite j’en fus débarrassée, mais ce fut le tour du miel et tout recommence à nouveau !Soudain un arrive avec une bombe qu’il secoue, qui est de chantillymais là c’est à moi de devoir lécher, car ils s’en mettent sur le sexe et je dois passer de l’un à l’autre ce qui finit par m’amuser !Tous sont plus ou moins autour de moi ,m’observant faire, et commentent :ce qui m’incite à faire du mieux possible ce qui n’est pas sans conséquence sur le sujet consommé, dont l’intéressé commence à se branler tout en prenant ma tête à deux mains pour coordonner les mouvements et ce qui était prévisible survient dans une succession de flots alternatifs souillant le bas de mon visage !J’en ai partout ça me coule sur le menton, le cou, les seins !Quelqu’un me passe un rouleau d’essuie tout, puis je passe au suivant..jusqu’à ce que tous aient eu droit à goûter ma bouche !La plupart de ceux pouvant avoir accès à mon corps m‘ont caressée, pelotée, palpée, tripotée, malaxée, fouillée au début avec leurs mains, puis assez vite leur sexes, et ce fut un flot de paroles ce qui me fait immédiatement devenir plus perverse,et m’excite!Les ayant tous sucé, ma bouche est libre pour répondre à leurs questions ce qui n’est pas pour me déplaire, d’autant que souvent un OUI ou HUM peut largement suffire comme des OH OUI ou bien ENCORE ou certains soupirs …Ils me prennent dans toutes les positions sur le dos, en levrette, ou les chevauchant, allongée les jambes tenues par deux, très haut autour de mon visage, pilonnée par un troisième, qui se succèdent toujours avec leurs commentaires salaces, ce qui me rend folle de perversité, les encourageant à oser être les plus obscènes, me donnant envie de me montrer vicieuse, le désir de faire déguster à ceux qui aiment: mon champagne…Trois puis quatre sont étendus devant moi bouche grande ouverte avalant les flots de mon urine, en privant les autres n’ayant pas prévu de boire assez, pour tous les satisfaire sous les regards étonnés, de ceux n’ayant pas accès à ce privilège…Comme d’habitude ,tous me disant que mes fesses sont une véritable invitation à la sodomie, je suis obligée de négocier plutôt pour une double vaginale, en me faisant m’asseoir sur celui est étendu, l’autre venant me prendre de face ce qui a donné le désir aux autres d’en faire de même ce qui en fin de soirée m’a laissé comblée: au sens propre comme au figuré, avec le désir d’aller me reposer bien que je me doute que Marc souhaite une dernière fellation ce que je fis, défaisant sa ceinture lors du trajet de retour pendant qu’il conduisait…Quelle journée chargée !Comme d’habitude en retrouvant mon lit: je me suis caressée jusqu’à l’orgasme, en repensant à cette journée …

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*