Subterfuge de la Religion (Café Noir et Gâteau VanMe retrouvant alors dans la chambre en compagnie de pourrais-je dire mes deux copines noires. Sonia bien que blanche ses cheveux frisés longs et sa corpulence portant à confusion. Mes vêtements déjà pliés sur la table de chevet des pétales de roses rouges étalées un peu partout sur le sol et la couverture du lit. Une lumière tamisé harmonisant le tout réalisant subir mon baptême de feu avec les deux seules femmes rondes du groupe (Marie-Claude limite). Les deux femelles m’initiant au sexe à plusieurs humectant leurs odeurs de femmes échaudées. Devenant pan divinité de la nature à l’activité sexuelle inépuisable. Protecteur des bergers et des troupeaux de brebis. Mesurant 5 pieds 6 et pesant 152 livres environ avec un corps athlétique. Mes yeux pers et mes cheveux châtains me délectant de leurs corps sublimes. Étant un peu plus petites que moi mais plus corpulentes. Elles étaient bâties pour du sexe rude et chaud m’y exécutant. Prenant Sonia au début debout par en arrière avec l’union du loup. Apposant au préalable une protection obligée sur ma tige. Abaissant sa petite culotte blanche pour la laissée tomber sur le plancher de bois. M’agrippant fermement de sa petite poitrine en la pénétrant tout doucement. La jeune dame apposant ses deux mains sur la table de chevet haletant de mes soubresauts. La retournant pour venir la prendre de ses deux cuisses bien ouvertes assis sur cette même table. Me délectant de ses petits seins rappelant de petits gâteaux vanillés. Ses aréoles rosées aux tétines inversées vers l’intérieur les goûtant. Prenant mon fessier de ses mains en ouvrant ses jambes un peu plus. Elle commençait à gémir tout doucement pénétrant ma tige dans sa chatte en feu toute mouillée. Mes coups de bassin plus intenses bursa escort me permettant de la regarder dans les yeux un bref instant. Venant l’embrasser de ma langue déliée Sonia tassant sa bouche au même moment. Exprimant un Aaaaaahhh Aaaaaaahhhh Aaaaahhhhh en remontant ses mains sur toute la surface mon dos le regard plaintif. Visiblement excitées par mes vas et viens intrusifs ne sachant plus comment se contenir. Son gros fessier ainsi que l’arrière du meuble frappant contre le mur à répétition. Connaissant son copain la sachant sans équivoque une femme mal baisée.Cécile s’approchant pour venir me caresser les flancs. Collant ses deux gros seins moyens en formes de bananes à la pointe durcie bien pointue. Humectant son odeur de café chaud me retournant pour venir l’embrasser de ses lèvres pulpeuses. Elle avait de belles grosses fesses bien pleines les prenant en mes mains pour la déposer sur le lit. Enlevant sa petite culotte grise pâle humectant ma première chatte de femme noire. Observant ses belles lèvres rosées faisant un beau contraste avec sa peau foncée. Me préparant à déposer ma langue dans son saint Graal juteux. La madame mouillant déjà n’attendant que mes lapements intrusifs. Y introduisant deux doigts tout doucement pour la faire réagir. Sonia s’approchant pour venir lui embrasser les seins et les caresser. Elle avait un clitoris bien dodu et la chatte velue crépue poivre et sel. Son goût me rappelant l’odeur léger et subtil d’une banane salée un peu acide. Me délectant de celle ci comme d’une glace à la fraise et au chocolat noir exquise.Introduisant ma tige de grosseur moyenne dans sa belle vulve chaude. Cécile exprimant un Vas-y rudement m’y exécutant entre ses deux grosses cuisses charnues bien ouvertes sans lui poser de questions. Celle là elle bursa escort bayan était ultra chaude sentant mon corps littéralement s’embraser contre le siens. Exprimant un Allez fourre moi accélérant ma cadence le lit commençant à faire beaucoup de bruits. Marie-Hélène apparaissant à l’entré curieuse venue nous épier dans toute sa nuditée. Discutant avec Sonia ayant la parole facile lui demandant si je valais le coup. Elle avait de beaux yeux bleus portant des lunettes et les cheveux gris coupés mi-courts. Démontrant une chatte taillée au naturelle visiblement trempée avec de gros seins tombant. La madame à la personnalité bohème et hippie tout à fait à l’aise avec ce genre d’environnement. S’approchant pour venir me caresser les fesses un instant. Venant me tâter les bourses en mouvement exprimant un Wow, belle paire. Cécile exprimant un Dieuuuuuu que c’est bonnnn Écartant ses jambes au maximum pour ensuite m’agripper le fessier fermement. Accélérant ma cadence pour ensuite lui donner mes derniers coups de pieux en éjaculant en elle. Ma douce foncée exprimant un C’est bien tu y es arrivé Avec le souffle un peu court. Me levant aussitôt en retirant ma protection souillée. Céline se levant en s’approchant pour me donner une petite claque sur les fesses en guise d’affection. M’affirmant un Bien joué jeune homme ce n’est que parti remise. Sonia s’approchant pour venir m’embrasser en me caressant la tige. Nettoyant celle ci d’un linge m’indiquant vouloir être la suivante n’ayant été adéquatement assouvie. Apposant sa bouche sur ma hampe pour lui redonner vie. Sachant clairement sucer une queue reprenant ses vigueurs dans la minute remettant une autre protection. Se relevant ma tige aussitôt dressée pour se faire prendre à nouveau debout dans la position de la liane. escort bursa Marie-Hélène s’approchant voulant visiblement se joindre à la fête. Caressant mes hanches en me parlant au creux de l’oreille. Me chuchotant quelques phrases tels Vas-y, laisse toi aller. Fourre là. Vas-y. La dame insérant deux doigts dans son antre chaud pour venir me les porter au nez humectant son odeur de cyprine. Caressant ma poitrine en collant ses seins volumineux contre mon dos. Embrassant Sonia en lui introduisant ma langue pour la besogner encore. Marie-Hélène me signifiant un Fourre-là en levrette maintenant Cécile nous observant allongée sur le côté dans le lit. Maintenant levée s’approchant pour venir embrasser Marie-Hélène. Me laissant alors le chemin libre Sonia se positionnant à quatre pattes. Pénétrant ma chaude mature par en arrière tel un jeune loup affamé en quête d’expérience. La madame jouissant à voix haute prenant un agréable plaisir. Les deux madames nous observant Marie-Hélène m’applaudissant au final. Éjaculant à une deuxième reprise dans une de ces femmes en manques. Apprécient l’expérience de leurs maturités ajouté à leurs courbes délicieuses. Mon parcourt initiatique digne d’une scène de film ou l’érotisme atteint à son paroxysme. J’étais en effet comblé et repu Sonia se retournant pour venir m’embrasser. Extirpant un bel orgasme de ma chaude ménagère. Quelques bruits de pénétrations mouillées se faisant entendre à la fin. Sa chatte coulant venant tapisser l’intérieur de ses cuisses comme du beurre chaud sur une gaufre. Me délectant de celui ci goûtant sa vulve au passage au goût particulier. Décidant de lui lécher l’entrejambe un peu plus longuement la madame semblant aimer réagissant. De la mouille coulant alors sur les flancs de ma bouche. Marie-Hélène et Cécile s’embrassant toujours derrière mon dos. Comme les deux gardiennes d’un rempart protégeant son héro victorieux. Ne sachant la suite des événements prochains les principaux acteurs de l’orgie se rhabillant un après l’autre la soirée terminée.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*