Qui à dit que les retraités manquais de rigueur ?C’était un dimanche plombé par l’ennuie.je connaissais un lieu de drague que je fréquentais plusieurs fois par mois. Là plupart du temps ça se limitais à une fellation que je pratiquais en voiture ou dans des coins reculés mais jamais de pénétration à proprement parlé (hormis quelques’un que j’autorisais glisser quelque doigts entre mes fesses pendant que je m’occupais de leurs manchon et de leurs bourses.)Ce soir là je décidais donc d’aller à mon parc favoris en portant un magnifique string bleu (offert par une mes précédente connaissance de plaisir) afin de trouver une queue qui n’attendais que ma langue et mes lèvres. Sur place je n’eu pas pas bien longtemps à attendre. Une voiture grise se gara à ma hauteur et j’entendis une voix me dire : “Bonsoir, tu cherche quelque chose en particulier ?” c’était un homme d’une 60aines d’années (68 pour être exacte) et tout naturelement je lui répond que celà dépend de ce que lui cherchais. à ces mots nous avont échangé un souire et je suis monté en voiture avec lui.tout en cherchant un endroit ou se garrer, il pris ma main pour la coller sur sa braguette préte à éxploser ce qui me donnais déjà une idée du gabarit de ce qui se cachais derrière la dite braguette. Il finit pendik escort par trouver un endroit assez calme, un parking à l’abris des regards et peut fréquenté. Une fois garé, je ne pouvais plus attendre (et c’était réciproque), je voulais voir ce qui se cachais derriere tout ça et c’est avec stupeur que je me rend compte qu’il est encore très vigoureux pour son age ! Je commence donc à travaillé ce magnifique gland gonflé du bout des levres et de la langue avant de sentire sa main me relevé la tête. au moment de me relevé je me rend compte qu’une voiture c’est garé à cotés de nous … Déçus je lui dit de me ramener chez moi, mais il me propose de venir chez lui en m’assurant que ça ne le dérangais absolument pas. j’ai accépté mais à une condition : Que je puisse garder ma main dans son pantalon de façon à ne pas laisser retomber ce magnifique sexe dur comme un rock ! Et c’est ainsi que nous faison tout le trajet, avec une petite fellation à un feu rouge particulierement long. Une fois chez lui, il m’indique la salle de bain (j’aime prendre une douche avant et après le rapport.) je prend donc ma douche et reviens dans sa chambre uniquement vétus de mon tanga bleu en dentelle et à en voir son regard, il appréciait cette petites coqueterie 😉 Je vois à cotés pendik escort bayan de lui une grande boite à chaussure qu’il ouvre pour laisser apparaitre une collection de godemichet qui n’a rien à envié à la mienne. Il me signe de venir ce que je m’empresse de faire.Nous commencons par des caresses mais je sens bien que ce soir ça va être chaud, en moins de temps qu’il ne le fallut pour le dire, il me bascule à 4 pattes et commence à lécher mon petit trous tout en caressent mes bourses. je sens son doigt me fouiller, je me retiens d’hurler tellement que c’est bon, s’entant mes fesses faire des vas et viens il comprend vite q’un doigt ne suffit pas … Je sent un liquide froid couler le long de mon trou qu’il écarte bien pour le laisser y penetrer. Il commence à me mettre deux doigts sans difficultés avant de comprendre qu’il pourrais s’amuser avec mon petit trous. Il me bascule sur le dos et me tend sa queu pour que la branle pendant que lui me branlais mon petit cul avec un gode … Je le sentait me pourdendre et je lui demandais d’aller toujours plus fort ce qui l’encouragais fortement ! C’est à ce moment là que j’ai su qu’il serais le premier à entrer en moi.voyant ce sexe dur et plutot bien proportionné je doutais de moi mais je ne pouvais pas m’empeché escort pendik d’imaginer ce gland enorme bien au fond de moi et c’est ainsi qu’au moment ou il me demanda sil pouvais me penetrer, que je me suis imediatement mis à 4 pattes face à lui. Je sentie mon tanga tomber tout doucement à hauteur de mes genoux, je frissonais rien que d’imaginer la suite ! il fit aller et venir tout doucement son gland dans mon trou déjà bien ouvert, je n’en pouvais déjà plus ! il se penchat sur moi et me dit :”tu est pret ?” à ces mots je me laissa glisser sur son phalus dur et large, je le sentais me remplire et j’adorais cette sensation ! une fois bien habitué, il commenca à me donner quelque petit coup de reins tout en accelerant au rhytme de mes soupires, j’était au bord de l’éxplosion, je branlais mon sexe humide en lui demandant d’aller toujours plus fort, ces va et viens on bien duré 10 minutes non stop ! je ne savais pas où il trouvais toute cette énérgie, mais je ne m’en plaignais pas :p il me retourna sur le dos pour dit-il voir mon visage quand il va mee faire jouir. Il continua de me prendre vigoureuseument en branlant mon sexe , j’était à bout quand je sentie mon sperme giclé jusqu’a mon visage … Il se retira et vint metre son sexe dans ma bouche afin de venir se decharger sur ma bouche déjà recouverte de mon propre sperme … Après ça nous nous somme revus quelque fois dont certaine fut encore plus mémorable que celle-ci, mais ça ce sera peut être le sujet de la prochaine histoire 🙂

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*