L’Île aux Femmes (7)Prenant une douche mutuelle tôt le matin en compagnie de Guylaine. Non rassasié une nouvelle fois la madame qui s’appliquait à me caresser longuement sous le jet d’eau. Ma tige bien dressée apposant sa main gauche sur celle ci. Totalement allumée voulant visiblement faire l’amour. Introduisant rapidement sa vielle chatte debout son dos accolé au mur. Sa jambe droite apposée au sol en levant sa jambe gauche ouverte de ma main droite. Quatre minutes d’accouplement passées en vitesse pour me retirer et venir en saccade sur ses cuisses charnues. Venant m’embrasser un instant pour ensuite continuer notre nettoyage. Et ensuite nous diriger vers la plage en compagnie de Lyne et Joane. La chaleur du lieu tropical un peu suffocante. Le trio me proposant une heure plus tard d’aller à une source d’eau basse un peu plus loin en forêt. Là où l’ambiance était plus fraîche et où une chute s’y déversait. Toujours discrètes le trio avait finalement décidé de se baigner en ne gardant que leurs bas de bikini. Observant mes deux seules femelles non assouvies. Réalisant à quel point elles pouvaient être belles. Déjà qu’elles me regardaient d’un regard fort invitant sans dire un mot. La source ne nous donnant qu’un mètre et quart en profondeur d’eau froide. Pouvant apercevoir une petite fausse tout près. Vingt minutes plus tard Guylaine qui me tournoyait passablement autour. Était à présent accroupie devant moi. Entrain de me m’entreprendre d’une prodigieuse fellation. Joane et Lyne qui regardaient attentivement l’interaction. La pointe de leurs beaux seins ronds bien érigée. Guylaine qui se faisait aller sur ma hampe beaucoup plus rapidement. Pour ensuite venir éjaculer dans sa bouche en saccade. Devant les yeux observateurs de ces dames. Celle ci qui se surpassait une nouvelle fois. Se dirigeant vers la fausse pour diyarbakır escort y nager un peu.Lyne était une femme mariée de 54 ans et avocate de profession. Une superbe femme aux cheveux châtains et aux yeux verts portant des lunettes. Un peu plus petite que moi à 5 pieds 4 pouces. Avec un corps bien galbé et de superbes jambes. De beaux seins ronds de grosseurs moyens et un sourire respirant la confiance d’une femme de son âge. La qualifiant aussi de personnalité à fort caractère. Elle avait en tempérament très autoritaire. Joane était une professeur en littérature de 49 ans toujours en couple. Sa relation qui selon ses dires battait un peu de l’aile jusqu’à présent. Une charmante blonde aux yeux bleus portant des lunettes. Mesurant 5 pieds 5 avec des seins un peu plus petits que son amie. Avec une silhouette de mensuration moyenne me démontrant une femme très active. Elle portait un short d’été gris me dévoilant la forme de ses grandes lèvres vaginales gonflées sous le tissus léger. La dame qui me paraissait une femme hyper chaude au lit. Elle sentait aussi super bon.La journée tirant à sa fin les six autres femmes du groupe revenues au bercail. Lise qui m’avait fait une fellation auparavant était une femme que je ne m’avais toujours pas assouvie. Me rendant visite dans mon lit en soirée pour me chevaucher et se faire prendre en levrette. Une baise rapide performée une nouvelle fois dans la pénombre du lieu. Sous les oreilles attentives du publique. Un orgasme se faisant. La dame mariée de 53 ans venant évacuer quelques jets de cyprine sur la couverture de mon lit. Retirant mon engin pour venir éjaculer sur son dos en saccade. Plusieurs femmes se retournant durant l’acte pour me voir à l’oeuvre. Les tabous de l’endroit visiblement estompés.Passant la journée suivante à discuter avec Louisette que j’aimais escort diyarbakır bien. Ayant étrangement beaucoup d’attirance pour cette vieille veuve de 67 ans esseulée. Me retrouvant en soirée un peu plus loin sur la plage en compagnie de Lyne et Joane près d’un feu. Lyne qui portait une robe grise et Joane une camisole blanche et un pantalon léger gris pâle. Avec quelques couvertures tout près pour nous réchauffer. Des brochettes de boeuf et de poulet grillant sur une broche. Un abris improvisé un peu auparavant prévu pour nous assouvirent de l’un et l’autre. Dansant collés une fois le repas terminé et deux bouteilles de champagne bus. Les deux femmes qui venaient m’embrasser tout doucement. Agrippant les belles fesses rondes de Joane de mes mains. Lyne qui me caressait le dos tout en y apposant ses lèvres mouillées. Voyant les deux femmes s’embrasser mutuellement pour ensuite se déshabiller partiellement. Lyne enlevant seulement sa petite culotte blanche toute mouillée. Joane son pantalon puis son sous-vêtement. Moi me mettant complètement nu. Léchant la chatte de Joane avec ses deux jambes bien ouvertes. Allongé sur l’herbe et sous l’abri. Goûtant à la fente de son amie assise sur son visage. Me délectant de sa cyprine chaude. Introduisant ma tige dans la vulve béante mouille de Joane en missionnaire. Fourrant sa vieille chatte toujours serrée pendant que Lyne gémissait devant. Me trouvant fort chanceux de pouvoir m’assouvir d’une femme aussi belle. Découvrant son corps embraser sous mes séquences de vas et vient. Changeant de partenaire. Fourrant Lyne en levrette avec son fessier bien cambré. Une femme qui aimait se faire prendre de façon vive et sèche. Portant toujours sa robe retroussée au bas de ses seins. Elle avait je pourrais dire des fesses et des cuisses de proportions agréables. Très expressive diyarbakır escort bayan elle se faisait littéralement labourer comme une chienne. Visiblement assez chaudes pour braver le froid se déshabillant complètement. Changeant de position pour me faire chevaucher à tour de rôle pendant une bonne partie de la nuit. Découvrant deux femmes forts intenses lorsqu’elles étaient en charge de l’accouplement. Trémoussant leurs bassins de façon presque compétitives. Mouillant à torrent sur ma tige dressée. Éjaculant dans chacune d’elles avec un presque soupir de soulagement. Venant s’endormirent à mes côtés sous le ciel étoilés. Une fois leurs corps tempérés. Frissonnant un peu sous la couverture durant la nuit. Fourrant une nouvelle fois Lyne en missionnaire aux petites heures du matin pour la réchauffer. Gémissant aux rythmes des vagues de l’océan. Entourant ses jambes autour de mes hanches. Ouvrant à nouveau ses cuisses en s’agrippant de mon fessier. Des sons de pénétrations mouillées résonnant. Ma fervente jeunesse se délectant de son corps sublime.Les deux semaines suivantes jusqu’à mon retour au bercail furent assez sexuellement explicite. Devenant plutôt le mâle dominant plutôt que le dominé. Louisette que je venais pénétrer plus souvent devenant ma régulière au détriment des autres. Fourrant la doyenne de 67 ans à presque chaque jour devant publique quelques fois le jour et souvent la nuit. Pouvant entendre quelques femmes se masturber dans la pénombre de la villa durant les ébats. La madame qui adorait se faire entreprendre en levrette. Pouvant empoigner du même coup sa grosse poitrine tombante. Celle ci me donnait ses coordonnées une fois partie de la République Dominicaine. Pour que j’aille la rejoindre chez elle et apprendre à la connaître un peu plus. Sodomisant Lyne durant la nuit dans un lieu discret de l’île. Juste avant la veille de son départ. Éjaculant même dans son petit orifice de façon accidentelle. Pour ensuite revenir à mes fonctions de DJ et d’entretiens ménagé d’un hôtel de la République Dominicaine…Boss de l’Hôtel – Alors…T’en a profité…

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*