L’île aux Femmes (5)Débutant une nouvelle journée me douchant en compagnie de Suzanne discutant. Toujours aussi sympathique voyant son corps voluptueux une nouvelle fois. Le soleil radieux me retrouvant ensuite à la plage pour y lire un livre. Accoster par Claire et Élaine qui me signifiaint qu’elles devaient quitter les lieux pour ravitailler le garde manger ou tout autres commodités. Me demandant si je voulais bien les accompagner dans leur périple d’une durée de deux jours. Acceptant leur proposition m’affirmant que même avec un refus. Elles m’auraient obligées à y aller. Étant le seul homme présent sur l’île apte à les amener sur la distance souhaitée.Embarquant dans la barque de bois étant évidemment le seul rameur attitré. De retour vers la civilisation les deux madames qui semblaient particulièrement heureuses de ma présence. Deux coiffeuses de professions et collègues de travail. Très complices et enjouées. Les deux plus menues du groupe mais aussi les plus coquettes. Claire âgée de 57 ans mariée et fort jolie. Une petite blonde aux cheveux courts de 5 pieds 2 aux yeux bleus. Ressemblant à l’actrice Shirley Jones. Une femme que je pourrais qualifier de très séduisante pour son âge. Remarquant qu’elle était un peu agitée lors du trajet. Ouvrant quelques fois ses cuisses et faisant vaciller un escarpin au bout de son pieds une fois ses jambes croisée. Son regard invitant m’indiquant qu’elle avait presque envie de me manger tout cru. Élaine de même grandeur mais avec une poitrine un peu plus grosse. Aux cheveux châtains coupés courts et aux yeux bruns. Un peu moins belle que son amie mais tout aussi attirante. Une femme divorcée de 59 ans quand même assez discrète. Mais agissant par contre comme une vrai chaude lapine. Quelques paroles grivoises apparaissant durant les conversations. Je savais déjà que les deux femmes avaient fortement envie de s’envoyer en l’air avec moi…Élaine – Tu l’as déjà fais avec deux femmes mon beau jeune homme…Moi – Non…Ce sera une première fois…Claire – Jamais deux femmes t’en ferons voir autant ainsi…Moi – Hummm…Çà nevşehir escort promet…Élaine – Deux petites chattes serrées pour un jeune coq en chaleur…Claire – J’aime bien me la prendre dans le cul de temps en temps…Pas toi Élaine…Élaine – Tout dépendant du calibre…Celui de notre jeune ami sera fort probablement adéquat…Claire – T’as déjà sodomisé une femme j’espère…Moi – Non…Pas à ma connaissance…Élaine – Nous on aimes bien…Peut-être avec ta petite merguez…Qui sait…Nous retrouvant dans un bar en soirée les deux femmes buvant une Corona moi un café cognac. Nos boissons terminées le serveur nous amenant quatre shooter de téquila chacun. Avec des quartiers de citrons et une salière. Notant que Claire portait un luxueux chandail de maille beige puis un pantalon corsaire blanc. Le visage maquillé la mettant toute en beauté. Qualifiant cette femme d’élégante et de particulièrement sexy. Élaine portant un chandail gris pâle sans manche avec une échancrure en guise de décolletée. Démontrant sa belle poitrine ronde, tombante et délectable. Puis un pantalon rouge cramoisi. Maquillée elle aussi mais avec des traits un peu moins gracieux que sa comparse. La madame avait un regard chaleureux. Élaine venant lécher le cou de Claire pour y saupoudrer ensuite un peu de sel. Moi venant lécher le tout. Buvant un shooter préalablement disposé entre les seins d’Élaine. Pour ensuite gober un quartier de citron de la bouche de Claire. Celle ci ne ce gênant pas pour me rouler une pelle en même temps. Élaine qui venait me caresser de l’arrière sur un tabouret. Répétant l’acte envers tous et chacun. Voyant Claire prendre un shooter entre les seins de son amie. Nous embrassant l’un et l’autre faisant revivre quelques moments de jeunesse à mes deux amies d’âges mûres. Élaine venant m’embrasser nos boissons à présent toutes ingurgitées. Une danse en compagnie des deux dames et nous voilà partis vers une chambre d’hôtel tout près…Élaine – Allez…Viens me lécher la chatte…Nu en présence des deux dames l’accouplement en triolisme débutant. nevşehir escort bayan Agenouillé aux abords du lit léchant la fente d’Élaine allongée aux jambes bien ouvertes. Claire appuyée sur mon dos qui me masturbait la tige en même temps. Les deux femmes qui s’étaient promis de me vider de mes énergies pour le reste de la soirée. Une arôme de vieille chatte en chaleur apparaissant alors vers mes parois nasales. Me délectant de la cyprine de cette sublime mature. Pour ensuite venir fourrer sa vulve en levrette. M’ayant signifiées en début d’hostilité qu’elles aimaient se faire baiser de façon intense. Empoignant fermement Élaine par les hanches en l’introduisant d’une cadence rapide. Claire qui nous regardait attentivement assise sur le deuxième lit double en fumant une cigarette. Prenant son amie comme une chienne en me gratifiant de quelques vocalises soutenues. Dotée d’une grosse fente poilue et chaude. De la cyprine coulait entre ses cuisses par petits jets. Appréciant le touché de ses gros seins mous et volumineux. Élaine se démontrant comme un réel bon coup au lit. Claire voulant alors prendre le relais. Me retirant pour me faire faire une brève fellation par celle ci. Entreprise dans la position du lotus elle voulait se faire assouvir tout d’abord lentement de cette façon. S’assoyant sur ma verge avec beaucoup d’assurance. Goûtant à sa belle poitrine un peu plus ferme que son amie. Bougeant lentement son bassin de bas en haut en venant m’embrasser. Caressant son dos puis ses belles petites fesses rondes. 10 minutes passées nous repositionnant alors vers une levrette. Voulant être stimulée par mes doigts en premier. Caressant sa vulve au pubis taillée court en insérant mon pouce dans son anus à sa demande. Cambrant son fessier pour y introduire mon index et mon majeur droit entre ses lèvres vaginales mouillées. Puis mon index et mon majeur gauche dans sa petite pastille serrée. Voulant être stimulée en vitesse gémissant et mouillant sur ma main droite. Son corps s’embrasant de mille feux réalisant une femme ultra chaude et escort nevşehir douce…Claire – Allez viens…Dans la vulve puis après dans le cul…Fourrant la madame en vitesse en levrette dans la pénombre de la chambre. Claire s’exprimant de quelques vocalises inspirées. Des sons pénétrations mouillées résonant alors dans toute la pièce. Nos deux corps suant tel le torrent d’une rivière. La dame avec ses bras tendus s’agrippant de la couverture du lit. Pour donner ainsi plus de résistance à la séquence de mes coups de butoir. Notant que sa vieille chatte me donnait de belles sensations une fois mon pinceau trempé. Son large éventail d’expériences l’ayant ainsi préparé à toutes éventualitées…Claire – Allez…La deuxième porte…Apposant une protection sur ma tige en m’introduisant ensuite dans son petit orifice serré. Y allant d’une cadence modérée en début pour ensuite accélérer mes intrusions pelviennes en elle. Claire qui jouissait d’une voix vive en me gratifiant de vocalises soutenues. Réalisant qu’elle aimait beaucoup se faire prendre de cette façon. Une trentaine de coups de hanches plus tard me retirant pour venir éjaculer sur elle. Un peu essoufflé à devoir satisfaire ces deux dames. Élaine venant me nettoyer la tige à l’aide d’un linge mouillée. M’invitant de me préparer envers une reprise des hostilités dans les instants.Les deux femmes qui me chevauchaient à tour de rôle en se relayant à toutes les 5 minutes. Deux chaudes lapines qui ne semblaient pas prête à baisser pavillon. Élaine sodomisée au final n’ayant jamais entendue une femme jouir autant. Citant quelques fois dieu et s’exprimant de quelques Ouiiiiii…C’est Bonnnnnnn…d’une voix éraillée. Enlevant ma protection pour venir la terminer dans la position de l’enclume. S’agrippant de mon fessier en permutant vers la position du missionnaire. Éjaculant mes semences dans son vagin lubrifié. Claire s’approchant pour me caresser le dos en me disant C’était bien…T’as réussi…M’endormant aussitôt en compagnie des deux dames. Une forte odeur de sexe gravitant dans toute la pièce. Câline Claire et Élaine s’étreignant sur moi en m’embrassant.Fait à noter que les rideaux de la porte vitrée de la chambre étaient ouverts. Nous donnant en spectacle envers quelques voisins devant. Ceux tout près nous entendant fort probablement nous émanciper.

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*