Anal

Les divorcées sont très coquines !!!Nous sommes un vendredi soir d’hiver. Je suis invité à l’appartement d’un de mes amis pour une soirée. Son logement est assez vaste et comprend une trentaine d’invités. Je n’en connais qu’une bonne moitié (des camarades du lycée, de la fac, des amis, des ex). Je salue les gens, bois un coup, grignote quelques nourritures, tape la causette, bref une soirée tout à fait normale. Mais quelque chose me gêne assez, il y a beaucoup de fumeurs et certains ne consomment pas que des cigarettes. Environ deux heures après mon arrivée, en accord avec mon hôte, je décide de m’isoler un moment dans la chambre d’amis à l’étage. Je serais bien aller dehors mais il fait trop froid. Je m’installe sur le lit, allongé et attends tranquillement que ma petite migraine s’en aille. Quelques minutes plus tard, la porte s’ouvre et une femme d’une quarantaine d’années que je connais pas entre.- Oups ! Désolé, je cherchais un coin pour m’isoler car j’en ai un peu marre du monde en bas. Ça ne te dérange pas si on se tient compagnie ? Je suppose que tu es là pour la même chose non ?- A peu de choses près oui. Mais vous pouvez venir, il n’y a pas de soucis.Nous avons entamé la discussion tout naturellement. Cette femme s’appelle Clara. Elle a 42 ans, divorcée depuis 3 ans. C’est une belle femme, très classe. Elle a des cheveux blonds attachés par un chignon. Elle porte un tailleur de couleur bleue qui laisse deviner une poitrine généreuse. Ses yeux bleus sont envoûtants. Elle n’est pas maquillée à outrance comme la plupart des bimbos de la soirée. Du haut de mes 23 ans, je la trouve bien entendu extrêmement désirable. Au fil de la conversation, nous ressentons mutuellement une attractivité. Ce sera elle qui craquera la première. Ses lèvres viennent se déposer contre les miennes puis nous nous embrassons langoureusement assis côte-à-côte au bord du lit.- Commence à enlever ta chemise, je reviens.Retirant rapidement ma chemise, je la vois se diriger vers la porte, se détacher les cheveux et fermer le verrou de la chambre. canlı bahis şirketaleri Elle commence à retirer son tailleur, elle n’est plus qu’en lingerie : un soutien-gorge et un string en dentelle. Elle s’avance vers moi, m’allonge sur le lit, reviens m’embrasser et me glisse dans le creux de l’oreille d’une voix sexy :- J’ai très envie de toi. J’aimerais que l’on fasse l’amour ! Tu veux bien ?- Je vous trouve très sexy, j’ai follement envie de vous !- Je trouve ça assez excitant que tu me vouvoies. Tu veux bien continuer s’il te plait ?- Comme vous voudrez madame !- Tu me plais beaucoup ! Laisse-moi faire maintenant, je vais te faire découvrir les talents d’une femme d’expérience. Tu vas avoir une belle salope entre les cuisses !!A ces mots, mon sang, déjà bouillant, ne fit qu’un tour. Je me sens très à l’étroit dans mon caleçon. Clara commence à me lécher et à m’embrasser le long de mon corps jusqu’à atteindre mon caleçon et le retirer. Mon sexe tout en érection s’offre à elle.- Tu es gâté par la nature mon garçon ! Combien mesure cette belle tige ?- 20 cm madame.- Huuum ! Je la déguste tout de suite alors.Sans perdre de temps, elle commence son ouvrage. Sa langue experte titille mes testicules, elle les suce, les embrasse, j’adore ça ! Elle remonte ensuite le long de ma tige, enchaîne les aller-retour, puis les masturbations. Elle s’éternise sur mon gland. Sa langue qui tourne tout autour avec tellement de maîtrise c’est vraiment divin !Après plus de 5 minutes de fellation, elle dégrafe son soutien-gorge et libère une poitrine splendide. Au moins du 105E. Deux parfaits melons bien ronds et fermes, des tétons bien rose. Elle place mon sexe entre ses énormes seins et initie une branlette espagnole. Déjà que j’aime beaucoup cette gâterie, alors avec du 105E c’est le pied intégral !!! Je me retiens vraiment pour ne pas jouir.Clara se lève ensuite pour aller chercher un préservatif dans son sac et retire son string. Cela me permet de découvrir son joli petit minou totalement rasé et ses fesses divines, bien bombées, canlı kaçak iddaa j’ai hâte de m’en occuper !- Tu veux bien me lécher mon minou ? J’aimerais continuer avec ta queue, elle est très bonne !- Je ferai tout ce que vous voudrez madame…Nous voilà en position du 69. Je déguste sans modération son bel abricot et son petit clitoris à grands coups de langue. Elle mouille beaucoup et ne cache pas son plaisir en poussant de petits gémissements. Je lui mets quelques doigts. Elle adore ça, je le sens bien, elle est vraiment toute chaude. De son côté, pour masquer un peu ses petits cris, elle me fait des gorges profondes. Elle m’enfile ensuite un préservatif.- Fais-moi l’amour mon mignon !Elle monte sur moi et commence à me chevaucher. Elle est tellement excitée que ça pénètre bien, elle manoeuvre son bassin de façon bien souple, elle sait vraiment comment chercher le plaisir, ça se voit sur son visage, elle se mord les lèvres. Sa poitrine danse devant moi. Je ne peux pas m’empêcher de la prendre à pleine main, la pétrir, la malaxer, caresser ses mamelons du bout des doigts, lécher ses tétons bien dures. On prend vraiment du plaisir tous les deux !Elle se lève, me tourne le dos et prend place de nouveau sur ma bite. Elle continue ses mouvements diablement sensuels en se caressant les seins. Je n’ai plus qu’à mater son cul qui se remue sur moi. Quel beau cul bien rond ! Mon dieu que c’est bon !! Quelle belle salope que je baise-là ! Son cul qui dans sur ma bite wouaaaah !!!!!- Prend-moi à quatre pattes mon chéri, vite vite, je vais avoir un orgasme je le sens.Enfin j’allais pouvoir m’occuper personnellement de ce cul de déesse. C’est décidé je vais aussi aller à fond jusqu’à l’orgasme. Je prend position et la pénètre de tout le long de ma bite et donne de grands coups de reins violents, je suis tellement chaud, j’ai envie de la faire hurler. Je lui donne de bonnes fessées !- Votre cul est tellement bon, tellement rond, j’adore votre cul madame !!- Baise-moi ! Baise-moi encore ! Continue !! Plus fort !!!!Mon gros gland canlı kaçak bahis frotte ses parois à fond. Ça y est je la sens trembler de partout, elle hurle de jouissance.- Vas-y mon p’tit vas-y ! Oui ! Oui ! Ouiiiiiiii ! C’est boooon ! C’est trop boooon !!!Je suis à fond. Je n’en peux plus, j’ai trop envie de jouir. Elle se saisie de ma bite et me masturbe avec hardeur. Je n’ai jamais autant éjaculé de ma vie ! Au moins une dizaine de saccades bien fournies. Elle a tout déversé sur ses seins. Clara commence à éponger ma bite et utilise ensuite cette dernière pour nettoyer ses nichons. Qu’est-ce que c’est bon !!!- Tu as été parfait mon chéri ! Je n’avais pas pris mon pied comme ça depuis longtemps.- Je n’avais jamais rencontré de femme si salope avant. Baiser une femme mûre c’est vraiment top ! On pourrait peut-être se revoir non ?- Désolé mon mignon mais ça ne sera pas possible… Je pars vivre au Canada pour le travail, je suis navrée. Mais je suis contente tout de même de partir sur un si bon plan cul !Je suis un peu frustré mais c’est peut-être mieux ainsi qui sait ? Elle se rhabille devant moi, quitte la chambre et retrouve les invités. Je me rhabille à mon tour et reste un peu dans la chambre. Quelques temps plus tard, je me rend compte que je me suis assoupi. Je vais à la salle de bain et me passe un coup d’eau au visage. Et qui vois-je se réfléchissant dans le miroir en train d’ouvrir la porte ? Clara bien sûre !- Voilà, je suis sur le départ et je tenais quand même à te dire au revoir. Et puis je compte te laisser un petit cadeau…- Lequel ?- J’aimerais te faire une dernière bonne grosse pipe !!Comment pourrais-je refuser ? Impossible ! Elle suce si divinement ! Elle s’avance vers moi en me fixant d’un regard si coquin !!! Elle commence à me sucer. Quelle bouche ! Quelle maîtrise toujours ! Quelle salope !- Vous aimez vraiment la bite madame Clara !!!- Oui je suis une belle grosse salope. Depuis mon divorce, je me tape plein de petits jeunes. Avec leurs belles queues vigoureuses pleines de jus !!Elle se délectera de ma bite de longues minutes avant qu’elle n’avale tout mon sperme sans faire tomber une seule goutte sur son tailleur ! Puis elle s’en va. C’était la nuit d’une brève comète. Une comète qui s’appelait Clara. Une bonne baise que je n’oublierai jamais !!!

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*