Babes

jeux de mains…2Gaëtane est donc réveillée. Je ne sais pas quoi faire, quoi dire. Elle me regarde,et me dit:-C’est agréable, continu, s’il te plait.-Tu es sur?-Oui, vas y, on ne dira rien à personne.Ça c’est sur, je me vois mal dire à la famille ou mes amis que j’ai joué à touche pipi avec ma sœur de 26 ans. Ça fait du bien de le dire ici.Gaëtane alluma la lumière de chevet pour mieux ce voir. En bougeant ses jambes, elle retire son short et les écarte un peu plus maintenant qu’elles sont libres de toute prison.La couette est par terre. Je me couche à coté d’elle, en 69. Ça ne me plait pas trop, je ne trouve pas ça très confortable. Je l’attire sur moi. Elle comprends ce que je veux et positionne une jambe de chaque coté de ma tête, écrase sa poitrine sur mon gros ventre et elle m’écarte les cuisses. -Lève tes fesses, m’ordonna t-elle.Je le fais et elle glisse l’oreiller dessous. Mon postérieur est ainsi surélevé. Une fois bien positionné, elle me branle doucement d’une main pendant que l’autre me caresse les couilles , le périnée et les fesses. Elle me dépose des bisous sur le gland et à l’intérieure des güvenilir canlı bahis siteleri cuisses. C’est bon. Moi, pendant ce temps,une fois ça chatte bien contemplée, je lui fais aussi des bisous dans l’intérieure des cuisses. Mes mains caressent son corps, son dos, ses hanches, ses fesses, ses cuisses. Enfin, tous ce que je peux caresser. Elle ondule du bassin, vient se caresser sur ma figure. Je sors ma langue, titille son clito, la pénètre, la lèche, la mordille gentiment. Elle ne dit rien, elle gémît. Ça doit lui plaire. Gaëtane s’occupe de ma bite avec sa bouche maintenant. Je sens son piercing à la langue qui joue avec mon gland, mon frein. C’est super bon. De temps en temps, sa langue vient se perdre sur mes bourses, son piercing sur mon périnée. Elle s’est vraiment bien s’y prendre. Quand elle me fait un truc que j’adore, je lui fait comprendre en insistant plus sur ce que je lui fais, ce qui l’excite plus elle aussi. Mes mains se saisissent de son postérieur et je le caresse. Mes deux pouces remontent son sillon fessier,je m’attarde sur son petit trou, le masse. Je me rends güvenilir illegal bahis siteleri compte qu’elle me fait la même chose. Elle joue elle aussi avec mon anus. Je mouille un pouce et lui enfonce avec douceur. Elle ne dit pas non, au contraire. Elle se redresse et me fait un facesitting. Elle se frotte la vulve sur mon visage, mon nez, la bouche, le menton. Elle enduit mes poils de barbe de sa mouille, pas très abondante, mais présente quand même. Je suis ravi, je bande comme un fou, et j’ai toujours mon pouce en elle. J’ai la bouche grande ouverte, je l’aspire, ma langue tourne en elle, vient au plus profond que je peux. Mon doigts faits des va et viens dans son cul. Elle respire fort, elle a abandonné ma bite pour jouer avec ses seins. -Ho oui, c’est bon, mon frère, continue, tu vas me faire jouir. Je continue de plus belle encouragé par ses mots. Je m’active comme un fou.Sa main vient s’occuper de son clito, elle le maltraite, le tire, le fait rouler entre ses doigts. Elle gesticule, ecarte, ressert ses jambes.-Hooooo ouiiiiii. HaaaaaaElle s’écroule sur moi, prise de spasme. güvenilir bahis şirketleri Je me libère de sa chatte, respire son parfum. Retire mon pouce, je la caresse le temps qu’elle retrouve ses esprits. Je suis aux anges, je viens de faire jouir ma sœur. -C’était bon, Antoine, merci.-De rien, j’ai adoré te faire jouir de ma langue.-As mon tour, maintenant.Elle reprit mon sexe en bouche. C’était vraiment divin. Une de ses mains s’occupait de mes bourses, et de l’autre, elle insinua un doigt dans mon cul qui était mouillé tellement j’étais trop exciter.-Arête, je vais jouir.Elle n’en eu que faire et garda ma bite.-Hooooo, putain Gaëtane,haaaaa.J’ai jouis comme jamais ça ne m’était arrivé. J’ejacula dans sa bouche. Je sentais sa langue et son piercing jouer avec mon gland pendant que j’éjaculais. Trop bon. Elle me libéra et avala ma semence. Nous restons un instant dans cette position à nous caresser, nous faire des petits bisous. Elle retourna à sa place.J’en profite pour me saisir d’un paquet de kleenex et le tend à Gaëtane.-Merci, j’en ai bien besoin.-Moi aussi, j’en ai plein la barbe.Elle rigola. Une fois essuyé, nous nous installons dans le lit.Elle se lova contre moi,sa tete dans mon cou. On était bien. Je lui caressais les cheveux et elle, mon torse.-Dit Gaëtane, ce qu’on a faitElle me coupa la parole-On verra demain, OK?-OK.-Tu éteins?-OKEt on s’endormit comme des bébés. Y a pleins de suite, intéressé?

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*