Florecita au sex shopJe suis à Tours pour une semaine en vacances, nous sommes en aout et il fait chaud même très chaud, c’est la canicule. Il fait chaud pour ce qui est du climat et sur le plan sexuel cela devrait suivre la même courbe, celle des reins d’une belle femme ^^Si je suis à Tours en vacances, ce n’est pas un hasard, non c’est une destination que j’ai choisie pour une femme exhibitionniste dont les épaules m’envoutent et sur lesquelles j’aimerais y déposer un baiser. Pas un simple baisé, non le baisé du désir, celui qui dure longtemps, celui qui permet de sentir le parfum de la ravissante créature avec laquelle on est.J’ai RDV par ce bel après-midi ensoleillé avec elle. Elle se prénomme Florecita ( petite fleur en espagnol) et le lieu dans lequel nous devons nous retrouver est un lieu insolite en adéquation avec le plaisir, le désir et l’envie de plaire et d’être désirée pour une femme, il s’agit d’un sexe shop, le Funny Sexy Shop.J’entre dans de ce sexe shop et je vois de suite dans une allée Florecita devant une vitrine de jouets érotiques. Elle aime ce genre de jouets, comme de nombreuses femmes. Le bruit de la clochette de la porte d’entrée lui fait tourner la tête. Elle me voit et me sourit. Elle est de côté et me présente son épaule droite. Je m’avance doucement tout en la déshabillant du regard bas en haut. Elle porte une robe d’été très légère. Une robe très courte qui laisse apparaitre ces jambes bronzées et aussi sans manches qui dévoilant ainsi ses belles épaules carrées. Je m’approche d’elle et sans un mot, je fais ce dont je rêve depuis des mois, depuis le jour où je suis tombé sur cette photo en surfant sur un site pornographique. Un site au travers duquel nous avons beaucoup échangé et nous avons aussi échangé par mail et par SMS.Je pose mes 2 mains sur ses hanches, pour bien lui faire comprendre qu’elle est à moi, que je la désire comme jamais je n’ai désiré une femme et je dépose un baiser sur cette épaule droite en guise de bonjour. Elle pose sa main sur mon pubis, et me dit dans le creux de l’oreille « Enchanté Luc, je vois que je vous fais le plus belle effet » puis elle se tourne et me montre un article qu’elle vient de choisir.Ce sont des préservatifs au gout de miel. Le choix de cet article n’est pas un choix anodin, je comprends que cela va se terminer comme beaucoup de relations homme femme se terminent, une pénétration voulue des 2 parties.Elle repose l’article et me dit en réponse à mon baiser sur aydın escort son épaule.Luc, aimez-vous que mes épaules ou bien d’autres parties de mon corps vous inspirent tout autant. A peine sa question posée, qu’elle me dévoile non pas son autre épaule mais son sein gauche, et d’un clin d’œil et un mouvement de tête elle m’indique de la suivre dans les rayons du sexe shop.Arrivé au rayon des vidéos, elle me pose la question suivante : « Luc, quel genre de film pornographique aimez-vous Luc ? »En me disant cela, elle s’est penchée sur le rayon des DVD et sa gorge de femme pulpeuse fut offerte à ma vue. Son 95 c ou d bien en évidence et toujours ce beau sourire de femme aguicheuseJe réponds que j’adore et regarde surtout des films pornographiques en rapport avec l’exhibition de femmes amatrices sur des sites tels que Xhamster, et que c’est pour cela que je suis tombé un jour sur son profil : https://fr.xhamster.com/users/petitefleursexyElle me répond « Alors, faisons-nous un film, soyez le metteur en scène de ce scénario et moi l’actrice. Qu’elles positions aimeriez que vous que je prenne pour vous ? N’hésitez pas à m’en proposer plusieurs et soyez imaginatif et original, j’aime quand les choses ne sont pas banales »La proposition me plut de suite et nous commençons ce petit scénario. Florecita devant prendre les poses que je lui demande. Ça c’était la théorie, en pratique, Florecita qui est une femme aimant l’exhibitionnisme mais aussi la spontanéité et étant pleine d’énergie surtout au niveau du sexe, n’en fit qu’à sa tête et pris les positions qu’elle désira. Ceci ne me déplut pas bien au contraire et elle commença tout en déambulant dans les rayons de ce sexe shop. Nous n’étions pas seuls et je n’étais alors pas le seul à avoir la toile de son pantalon tendue ^^Elle trouva sur un rayon d’habits sexy un boa qu’elle se mit autour du cou tout en prenant des poses de plus en plus excitantes et jouer avec, jouer avec le boa et les hommes présents bien sûr.Quand je l’ai embrassé sur son épaule j’ai remarqué que sa robe légère ne tenait que par 2 boutons sur ses belles épaules. Je m’approche d’elle, je lui dépose à nouveau un baiser sur ses 2 épaules et lui déboutonne à chaque fois les 2 boutons avec mes dents. Le haut de sa robe ne tient plus et je me recule de 2 pas. Elle sait laissée faire, tout comme elle laisse ce haut de robe glisser le long de son corps et tomber sur ses hanches de femme.Afin de ne pas tout de suite dévoiler escort aydın tout son corps et se retrouver immédiatement en sous-vêtements, elle use d’une petite ruse de femme en mettant son bras gauche dans son dos, et sa main pour retenir sa robe. Cette ruse lui permis aussi de cambrer davantage ses reins et ainsi bien mettre en avant ses beaux seins de femmes désireuse de plaire et faire de l’effet. Et pour parfaire le tout, elle croise ses jambes les mettant encore plus en valeur.Cette ruse n’aura duré que quelques secondes, des secondes durant lesquelles mon imagination d’homme se pose la question suivante. Sa culotte est-elle assortie à ce soutien-gorge noir faisant ressortir son bronzage d’été. Je décide de lui poser la question et la réponse se fit en images. Son bras gauche dans le dos commande sa main qui lâche la robe et reprend le boa qu’elle avait laissé quelques instants. Que regarder ? Sa robe légère qui glisse le long de ses cuisses puis de ses jambes ou bien ce boa qui lui aussi glisse entre ses seins et s’enroule autour de son cou, me cachant ainsi ses belles épaules ?Je regarde les 2, c’est un tout, un beau paquet si je peux m’exprimer ainsi. Et je regarde aussi cette belle culotte échancrée et effectivement assortie à son soutien-gorge. Quel beau corps !Comme pour me montrer que ce n’est pas fini, que la chaleur du soleil brulant d’un mois d’aout n’est rien comparé à la chaleur qui règne dans ce sexe shop, Florecita prend une pose qui veut : « On continue, envie d’en admirer davantage ? » Oh oui, j’aimerais en admirer davantage. Sans m’en apercevoir tellement je suis ébloui par tant de charme et de beauté, j’ai mis ma main dans mon pantalon et je suis en train de me caresser. Je suis un peu gêné, mais je n’ai pas à l’être apparemment car je constate en me retournant que nous sommes seuls dans ce sexe shop. Les autres hommes ont été invités à quitter les lieux. Florecita ayant indiqué au gérant qu’elle désirait faire ce show qu’en ma compagnie. Quel honneur et plaisir !Elle me dit : « Luc, mettez-vous à l’aise, je constate que votre main n’est pas libre de toute dextérité »Je me mets donc à l’aise et me retrouve rapidement en caleçon. Le temps que je fasse cela, mes yeux ont quitté Florecita et je vois à même le sol son soutien-gorge. Je relève la tête. Elle est 3 quarts de dos et me dévoile un seinElle a toujours le boa qu’elle fait glisser entre ses cuisses et frotte sur son pubis. Quelle excitation cela me procure, aydın escort bayan j’ai envie de suite de me masturber, je suis dans une telle érection que caleçon se tend et ma verge n’est pas loin de faire exploser le bouton de ma braguette.Le show continue, le striptease n’est pas terminé. Florecita n’est pas encore complètement nue et moi non plus. Elle fait un tour, comme une ballerine, sur elle-même et me montre ses 2 seins de côtés.Elle est de profil et me regarde avec ses yeux d’aguicheuse, elle me fait un tel effet que je suis dur comme jamais je ne l’ai été depuis des années. Elle a toujours sa culotte et tient son soutien-gorge dans ses mains posé le long de sa hanche. Elle vient de retirer sa petite culotte. Etait-elle humide de son désir de plaire ? Je ne saurai répondre à cette question. Tout ce que je sais c’est qu’elle l’a enlevé avec une telle dextérité et une telle expérience du striptease que je n’ai pu apercevoir son pubis. Est-elle entièrement épilée, ou bien juste un simple ticket de métro ou bien une petite toison naturelle ? Peu importe, que j’aimerais pouvoir voir ce pubis, le toucher, l’admirer, avoir mon regard figé dessus.Elle le sait très bien et me nargue en inclinant sa tête comme pour me dire : « Aimeriez-vous que j’ôte ce boa et que je sois ainsi complètement nue devant vous comme une vierge ? » Ma réponse serait bien sûr et sans hésitation « Oui » mais je n’arrive pas à sortir un mot, je suis pétrifié de désir d’envie, l’envie qui paralyse l’homme devant autant de charme.Elle remonte le boa le long de son corps dévoilant ainsi son beau pubis, l’objet de tous les vices. Elle est entièrement épilée, on aperçoit son beau camel toe, cette forme qui fait fondre l’homme. Mais cette coquine, a remonté son boa sur ses beaux seins et n’est donc toujours pas entièrement nue. Elle a ses 2 mains posées sur ses seins qu’elle presse un peu et caresse. Ce mouvement me fait détourner mon regard qui passe de son pubis à ses seins et aussi à son visage et ses yeux de femme qui sait envouter par sa beauté.La prochaine étape sera-t-elle un nu intégrale, le boa posé à ses pieds ?Il n’en n’est rien, elle fait à nouveau un demi-tour sur elle-même et me présente ses belles fesses.Quelles belles fesses, je ne peux que regarder cela. J’aimerais être derrière elle à genoux et les embrasser avant de les lui écarter pour admirer le recto de son pubis, là où la verge de l’homme s’évanouie…Elle se met à danser, la danse de l’excitation, son corps en mouvement et dévoilant toutes les zones érogènes de son anatomie. Elle a toujours son boa, à mon grand plaisir, elle se montre de plus en plus nue. J’enlève mon caleçon et le suis aussi. Je n’ai plus qu’à me… ?

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*