Blonde

dans un parkingVal repérât l’allée du parking souterrain, ou elle avait garé sa voiture pour aller, faire ses courses dans cette immense gallérie marchande. Elle s approchait de sa voiture, elle glissa une main dans son sac et en sortie un trousseau de clés. Elle fit fonctionner la commande d’ouverture des portes à distance. Elle était maintenant a cote de sa voiture elle ouvrit la porte au même moment elle se sentit poussée violement vers la voiture, elle se retrouva plaqué contre la voiture, derrière elle, elle sentait le poids d une personne, une main sur sa bouche l’empêchait de crier et aussi de respirer normalement. Elle réalisa qu’elle était en train d s faire agresser dans ce parking. Son agresseur était contre elle, collé à ses fesses et à son dos, il avait la tête au niveau de son épaule, elle entendait sa respiration, elle essaya de bouger mais l’homme augmenta sa pression sur elle et glissa un de ses genoux entre les jambes d’Val, elle ne pouvait plus bouger. Elle l entendit parler-« Alors petite salope tu as fini de faire tes courses ? Tu sais que je te suis depuis au moins heure ? Jolie la lingerie que tu as acheté, c est ton mec qui va être heureux avec ça ce soir !! »La voie se tut, mais l’homme ne relâcha pas la pression qu’il exerçait sur Val. Elle le sentit bouger derrière elle. Puis il reprit-« J’ai emmené avec moi un ami pour que tu sois plus docile » au même moment elle entendit le clic d’un couteau à cran d’arrêt, puis elle sentit la froid de la lame sur sa gorge-« Ecoute ma jolie, tu essayes de résister, de crier, de t’enfuir, mon ami que je tiens dans ma main, te fera un belle entaille au niveau de la gorge et tu te videras comme une truie en moins d une minutes et d en horrible souffrance… Tu as compris ? demanda t il.Val fit oui d’un mouvement de tête, alors l’homme doucement, tout en laissant sa lame sur la gorge d’Val, enleva sa main de son visage, et Val puis de nouveau respirer normalement. Elle essaya de parler mais sa gorge était seiche et aucun son ne sortit. L homme derrière elle lui caressait les fesses a traves sa robe légère. Elle sentait les doigts de son agresseur se balader sur son postérieur, il finit par lui claquer sa main sur ses fesses , et la prenant par une main il la retourna vers lui.Val se retrouva face à l homme qui l agressait, il était plus petit que ce qu’elle pensait, son visage était caché par une fine cagoule d’un noir opaque, elle pouvait juste voir ses deux yeux qui brillaient d’excitation aussi illegal bahis surement a cause de l a prise de stupéfiant ou d alcool.-« Ouvre ma braguette et branle moi petite putain »Val ne fit aucun geste autant parce qu’elle ne voulait pas mais aussi par qu’elle était tétanisée et que son corps ne répondrait pas aux ordres que lui enverrait son cerveau. L’homme la prit par la main et la fit tomber à genoux devant lui, puis il lui mit sa main sur sa braguette« Vas y, n oublie pas mon ami sur ta gorge ! »Val fit bouger fébrilement ses doigts sur la braguette, ses doigts tremblaient, mais elle réussie tout de même à ouvrir tout les boutons du pantalon de son agresseur, en remuant les jambes il fit glisser son pantalon jusqu’a ses chevilles. Il était en slip la devant elle, il appuya un peu plus la lame du couteau sur sa gorge et elle réagit immédiatement elle saisit le slip par l’élastique et le fit descendre, découvrant un sexe a moitié en érection mais déjà de très bonne proportion. -« Allez vas-y prends le dans ta main, fait moi durcir »Elle obéit comme un robot et ses doigts de sa main se refermèrent sur le membre de l’homme, elle sentait la queue grossir sous ses doigts, la chaleur du sexe dans sa main la cala un peu il lui fit du bien. Le sexe prenait des dimensions assez extraordinaire, Val n avait jamais vu un sexe de cette taille là, elle avait eu pas mal d’amants mais la ça dépasser ce qu’elle avait déjà vue, elle n’arrivait pas a détacher ses yeux du membre de son agresseur… Ses doigts étaient loin de faire l tour de pénis. L’homme avait plié un peu ses jambes et son bassin bougeait doucement d’avant en arrière. Elle sentit des doigts sur sa nuque, la main poussait sa tête vers le sexe énorme de l homme qui se trouvait devant elle, elle essaya d résister mais l homme augmenta la pression et ses lèvres se retrouvèrent en contact avec l énorme gland de l’homme. Elle ouvrit la bouche et commença a faire glisser sa langue sur le gland, l’homme en voulait plus et il attira le visage d’Val vers sa queue. Le gland vint frapper contre sa gorge, lui provoquant un haut le cœur et des spasmes, mais l homme en avait rien à faire, il faisait aller et venir son sexe dans la bouche de la femme. Val ne pouvait recevoir dans sa bouche à peine un tiers du sexe. Elle suffoquait a chaque fois que le gland gonflé comme un mandarine venait au fond de sa bouche….. Elle posa ses doigts en anneau autour du membre afin de limiter la pénétration de cette bite dans sa bouche.L illegal bahis siteleri homme grognait de plaisir et de satisfaction, mais il maintenait toujours la lame de son couteau sur le cou de sa victime. Au bout d un moment il arracha son sexe de la bouche et la gorge d’Val, et la saisit par les cheveux et la força à se lever, une fois de bout il lui fait faire demi tour et la plaqua contre la voiture. Elle le sentit passer sa main sous sa jupe, il saisit son string et tira violement vers le bas, le mince morceau de tissu céda et il le jeta par terre. Elle l étendit cracher plusieurs fois dans sa main, l’homme fit coulisser ses doigts plein de salive sur son sexe et ii le posa a l entrée du sexe d’Val, il poussa et elle sentit le gland ouvrir ses lèvres et rentrer en elle, elle se dit que jamais ce sexe pourra rentrer en entier en elle, mais l’homme continuait de s’enfoncer au plus profond de son corps. L homme marqua une pause, Val sentait son bas ventre remplit, mais il reprit sa progression. Puis il ressortit et se re-rentra en elle, Val ne ne put retenir un cri de douleur« -alors ma petite pute tu la sens bien ma bite ? »L’homme tenait une des hanche de Val avec sa main de libre tandis que l autre tenait toujours le couteau. Il coulissait en elle, a chaque fois qu’il la pénétrait elle en avait le souffle coupé, il s’enfonça complètement en elle, elle se sentait littéralement empaler sur ce pieu de chair et de sang. Tout en étant en elle la décolla de la voiture et la fit reculer de 2 pas, et la força a se pencher en avant en lui appuyant sur le dos. Il recommença a la besogner, dans cette position elle avait l impression que le sexe avait encore grossit et qu’il la remplissait d’avantage. Ses doigts s agrippèrent au toit de la voiture, elle essayait de résister aux assauts de son agresseur et de se maintenir debout.il lâcha sa hanche et elle sentit la main venir se poser sur sa poitrine. Elle avait toujours était très sensible des seins, à l‘adolescence elle avait découvert que le contact de ses doigts sur cette partie de son corps était tres agréable et souvent le soir en se couchant ou en prenant sa douche elle faisait glisser ses doigts sur sa jeune poitrine qui se tendait sous ses caresses, au bout de quelques minutes son bas ventre la chauffait, un peu plus tard elle découvrit d autre partie de son corps, la douceur de son ventre, la sensibilité de la peau à l‘intérieur de ses cuisses, puis son sexe, avec ses lèvres , et son canlı bahis siteleri bouton qu’elle faisait vibrer sous ses doigts jusqu’à ce faire jouir, plus vielle elle ses doigts visitaient les deux orifices et lui procurent d autres sensations agréables et jouissives. L’homme avait sortit un des seins et l’avait pris dans sa main, il le soupesait, le caressait, ses doigts se refermèrent dessus et il l’écrasa doucement entre ses doigts, Val sentit l’excitation montait en elle, son téton durcit, son agresseur s en rendit compte et le prit entre ses doigts et le fit rouler, puis tira dessus , ce salop était en train de l’exciter, son sexe d’ailleurs devenait humide et le membre qui la prenait coulissait plus facilement, la sensation d être ouverte en deux à chaque pénétration faisait place a un bien être. Petits a petits les cris de douleurs se changèrent en gémissements de plaisir.-« A la petite salope …. Elle aime ça !! »Elle le sentit accélérer son rythme, il grognait de plaisir, et l’insultait de tous les noms. Malgré elle, elle prenait du plaisir à se faire prendre par ce sale mec avec sa grosse queue.une boule de chaleur se formait au creux de ses reins et descendait vers son bas ventre. Derrière elle, l’homme gémissait comme un fou, il laissa tomber le couteau par terre et posa ses deux mains sur les fesses d’Val. Elle tourna légèrement la tête vers l’arrière et vit qu’il avait les yeux encore plus brillant et injectés de sang. Elle sentit les doigts se crisper sur ses hanches, il se planta une dernière fois au fond de son sexe et elle reçut les jets puissant de sperme de son agresseur au fond de son sexe, cette sensation la fit jouir elle aussi. Il resta au fond elle un petit moment, elle l’entendait récupérer sa respiration derrière elle. Il sortit son sexe de sa chatte dégoulinante de leurs deux jouissances. La tenant fermement d’une main, il remonta son pantalon et l’attacha, il poussa violement Val en avant elle tomba a genoux devant la portière -« Pas un mot à qui conque sinon je reviens aves des amis ma salope ».Elle resta à genoux lui tournant le dos et elle l’entendit s’éloigner en courant. Au bout d’un moment elle se leva remit de l’ordre dans sa tenue, ramassa son string déchiré qui gisait par terre. Elle mit ses paquets de courses sur les sièges arrière. Elle s’installa au volant mit les clefs et démarra la voiture, elle sortit du parking, tout en se disant qu’il faudrait absolument que le remercie sa copine qui lui avait donné l’adresse du site internet, sur lequel on pouvait s’inscrire et réaliser ses fantasmes. D ailleurs des qu’elle arriverait chez elle, elle postera sur le site le récit de son fantasme réaliser et cherchera d’autres partenaire pour réaliser de nouveau fantasme

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*