Asian

Cougar.. et bébé cougar…Comme beaucoup d’hommes jeunes j’avais à cet époque un faible pour les femmes mûres, vous verrez les jeunes en vieillissant on s’intéresse plus aux petites jeunes. A cette époque j’avais autour de 25 ans et en pleine forme physique rien de plus normal pour un para. J’étais entre deux Opex (Opération Extérieure) et je profitais de la vie en France. Je traînais les boites et les endroits réputés pour être giboyeux en nana. Dans une boite un peu cosy j’ai rencontré un soir une très belle femme qui avait dans les 50 ans. Contact facile je me retrouve à sa table. J’offre un verre qui me coûte un bras naturellement dans ce genre de boite très bourgeoise. Heureusement ma solde d’officier célibataire me permet de bien vivre mais quand même.. j’ai du avoir un hoquet quand j’ai vu la note. J’ai le sentiment d’avoir un énorme ticket avec cette femme. Je pense que mon allure sportive (de l’époque) y est pour beaucoup. Elle est très attirante pour son âge, joli visage maquillé avec soin pour cacher quelques rides, des yeux d’un bleu limpide et une bouche qui laisse présager des délices, de plus sa tenue est diablement sexy son chemisier noir brodé de fleurs est noir opaque pour toutes les broderies mais totalement transparent entre les broderies. Je vois donc sans peine que la femme ne porte rien en dessous , pas de soutien gorge et des seins fermes ce qui a cet âge est étonnant. Fermes, ronds avec des bouts très larges. Une jupe plus que courte ne cache rien du haut de dentelle de ses bas. Sa culotte semble avoir pénétré dans sa chatte qui me paraît totalement imberbe. On danse un peu sur de la musique douce qui permet de se rapprocher. Elle me serre contre elle et n’émet pas la moindre plainte quand mes mains se baladent de son dos à ses fesses. Avant de revenir à notre table elle glisse sa main sur la bosse que je ne peux vraiment pas cacher en me disant.- J’ai l’impression.. que nous nous entendons plutôt bien non ?Elle m’a dit çà avec un grand sourire désarmant avant de me proposer.. – Chez toi ? Chez moi ? On ne va pas rester là je pense… dit Marie- Comme tu le veux.. dis-je. – Alors chez moi.. c’est tout prêt et cela devient urgent.. dit elle en attrapant ma main.Sans se soucier qu’on la remarque ou pas elle me glisse la main sous sa jupe.. me guidant vers sa chatte. Touche je suis déjà toute humide… fait-elle en passant canlı bahis şirketaleri sa langue sur ses lèvres.En effet je sens une chatte très humide sous mes doigts.. par contre je me rends compte que la salope ne porte pas de culotte comme je l’avais pensé. Maintenant qu’elle est encore plus décontracté avec moi je vois que son minou est dodu et bien pommelé.Nous voici arrivés à l’appartement de la belle, beau quartier premier étage. Je la lutine déjà dans l’escalier.. car j’ai la trique depuis un moment et cela ne retombe pas. Marie m’allume en troussant totalement sa jupe et en montant cul nul l’escalier. On entre dans l’appart et la porte a peine fermée.. elle se jette sur moi et me prend la bouche tout en glissant sa main dans mon futal.. au risque de tout craquer. Elle atteint ma queue qu’elle serre. Son autre main à glissé dans ma chemise et caresse mon torse.. Sa langue fouille ma bouche dans tous les recoins. Marie est vraiment gourmande. Je ne reste pas inactif, mais je prend soin de ne rien déchirer de sa tenue.. J’ai ouvert son chemisier et ses gros seins sont magnifiques, fermes elle semble sensible des tétons et j’adore çà. Moitiés nus nous avançons dans le couloir elle m’entraîne vers la chambre. Nos fringues tombent une à une.. et quand nous arrivons au grand lit.. nous sommes nus.. elle se laisse tomber sur le dos.. et attrapant ses chevilles, prouvant une grande souplesse.. elle écarte largement ses cuisses.. faisant bailler une chatte rose et humide… et surtout totalement béante… Je peux voir l’intérieur de son sexe .. comme un gouffre rose sombre.. Plus bas un anus.. qui porte les stigmates de nombreuses pénétrations.. bourrelet irrégulier.. il baille lui aussi dévoilant un rose plus soutenu.. Marie est disons bien rodée.. – Allez mon chéri.. viens.. viens bouffer mon cul.. et ma chatte.. tu aimes ?- Oui.. bien sur ma belle…. dis-je.. – Oh arrêtes.. d’être poli… je suis ta salope, ta pute… alors dis le.. j’adore çà… si tu est vulgaire.. et tu peux même me cracher dans la gueule.. .. j’adore.. aussi.. – Ah tu aimes. Te faire secouer… comme une truie.. alors ? Les yeux bleus de Marie brillent d’un feu plus intense.. elle s’assied au bord du lit.. le visage levé.. vers moi.. la bouche ouverte.. Je prend ses cheveux et tire la tête en arrière.. et je lui balance un vêt de salive sur la bouche.. canlı kaçak iddaa Elle pousse un gémissement à fendre le cœur.. et de sa langue lèche ma salive sur ses lèvres.. Je lui met une petite claque sur la joue je suis certain qu’elle va aimer.. En effet.. la baffe la transforme en tigresse.. soumise.. Je la pousse sur le lit.. Elle se remet en position cuisses écartées… Je crache sur sa motte.. elle étale le crachat sur son con déjà humide.. son anus palpite.. Ma queue tendue n’a qu’une envie plonger dans ce cul… offert.. – Je vais t’enculer .. espèce de pute.. à voir ton cul tu dois te faire démonter souvent !!- Oui… j’aime qu’on m’encule.. surtout des beaux mecs musclés comme toi… Je me couche sur elle et ma queue pénètre son trou du cul qui s’ouvre.. comme une fleur.. En même temps je fourre mon pouce dans son con qui est brûlant et gluant. Je lui bourre le cul m’enfonçant jusqu’à la garde avant de ressortir totalement. – Vas y !!! fort !!! encore oh tes doigts dans ma chatte c’est bon !!- Gueule !! putain !! tu aimes çà !! dis le que tu est qu’une grosse salope !!- Je suis ta grosse salope !! encule moi bien !! Oh je te sens fort !! Je lui crache sur le visage, elle lèche ma salive aussitôt, mon pouce est ruisselant .. sa mouille éclabousse ses cuisses, mon ventre.. Je ne sais pas si elle mouille ou si elle pisse aussi.. c’est tout a fait possible.. je m’en tapes.. j’adore les chiennes de ce genre. Je ressors de son cul, la queue luisante.. et je l’enjambe.. mes couilles sont sur ses seins ma pine devant sa bouche.. je lui prend les cheveux et lui fait prendre ma queue dans sa bouche. Elle ne fait pas la dégoûtée et me pompe le nœud qui vient de sortir de son trou du cul avec autant d’avidité que si ma queue était toute nette et propre. Je pousse loin dans sa bouche pour l’étouffer.. elle semble adorer.. elle bave ses joues sont couverte de salive.. je ressort ma queue avec une guirlande mousseuse avant de lui replanter dans la gueule. Je sens ses mains qui écarte mes fesses me les malaxe et soudain un doigt qui grattouille ma rondelle.. avant de s’y plonger.. – Oui.. putain.. enfile moi la rondelle… j’adore çà !! dis je.Marie ne peut rien dire avec ma queue au fond de la gorge. Je n’ai pas envie de lui balancer la purée dans la bouche. Je me retire puis je me cale entre ses cuisses.. avec mes pouces j’écarte les canlı kaçak bahis lèvres épaisses et charnues de sa chatte, je découvre un clitoris durci mais d’une taille modeste.. par contre un coup de langue dessus fait l’effet d’un coup d’électricité.. je m’en amuse et la fait gueuler. – Doucement !!!! arghhhh hurle t-elle alors que je taquine la perle !! Doucement !!Salaud !! tu me tues !! Sa chatte ruisselle, le drap sous son cul est trempé et une tâche sombre s’agrandit.. Je taquine le petit trou qui pisse.. et elle me gratifies d’un petit jet.. acre.. Comme elle sens que je ne suis pas dérangé.. elle se lâche et quand je pénètres ma langue au fond de son con elle lâche des jets.. et sa mouille s’épaissit.. maintenant une vraie crème.. Marie me coince la tête dans l’étau de ses cuisses car la jouissance monte.. son clito est dur et sors son nez. Elle est agitée.. elle crie .. des plaintes des sons inarticulés sortent de sa gorge.. Puis elle se bande comme un arc. Elle jouis en hurlant… – Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii oh oh oh.. la …. cries la belleSon con m’inonde de crème mais elle lâche aussi un jet puissant… qui me débarbouille totalement… son cul est trempé.. elle tremble… halète.. Cette fois j’ai trop envie.. je saute sur mes genoux et je plante ma queue dans sa chatte… un vrai marécage… les floc que je fais en la baisant m’excite… énormément.. elle est trempée des genoux à la taille le lit.. est inondé… C’est trop bon.. mes couilles se tendent, la queue palpite et je gicle au fond de sa chatte.. de grosse giclées épaisses et violentes.. Putain quel pied !!!!! Je me laisse tomber.. sur elle et on s’embrasse goulûment. Ce fut rapide et violent… j’aime ces moments.. forts… Marie devient câline je suis sur le dos.. elle pose son menton sur ma poitrine.. ses seins caressent mon flanc. Je lui caresse le dos du bout des doigts.- C’était vraiment bon… tu baise bien mon chéri…. tu m’a fais prendre un pied de dingue !! ta langue oh la la !! tu m’a mangé le minou comme une nana !! dit Marie..- Ah parce que tu sais ce que cela donne ? Salope va !!! Pfff tu adore les salopes comme moi dit-elle en posant son doigt sur mes lèvres.. Le moment est agréable mais.. soudain une voix claire et enjouée.. s’élève dans la pièce.. – Alors.. maman… c’était bon ? Dit la voixJe jette un œil une petite nana la vingtaine, long cheveux blonds, blouson et pantalon en jean, petit bustier qui laisse voir son nombril.. nous regarde une cigarette aux lèvres… – Oui ma chérie… j’ai trouvé un très bon coup !!! puis à moi.. je te présente ma fille…..A suivre…

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*